RTC

Deux coproductions liégeoises projetées à Cannes ce jeudi

 16 mai 2019 09:49   Liège

Les longs métrages "Atlantique" de la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop et "Sorry, We Missed You" du Britannique Ken Loach, deux coproductions belges et même liégeoises, seront projetés jeudi en compétition au Festival de Cannes en vue de décrocher la Palme d'or.

Fille du musicien Wasis Diop et nièce du cinéaste Djibril Diop Mambéty, Mati Diop s'offre avec "Atlantique" son premier long métrage, qui délivre un récit loin des clichés sur l'immigration clandestine. Le film est coproduit en Belgique par Frakas Production et a notamment bénéficié de l'aide du Centre du cinéma et de l'audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

De son côté, Ken Loach, qui a déjà remporté à deux reprises la Palme d'or pour "Le vent se lève" (2006) et "Moi, Daniel Blake" (2016), revient sur la Croisette pour présenter son nouveau brûlot anticapitaliste qui dépeint la vie des couches les plus défavorisées de la société britannique. Coproduit par "Les films du fleuve" des frères Dardenne, le drame social "Sorry, We Missed You" a bénéficié du tax shelter du gouvernement fédéral belge ainsi que du soutien de Be tv.

Les deux films concourront notamment face à "Le jeune Ahmed" des Dardenne, "The Dead Don't Die" de Jim Jarmush (présenté en ouverture), "Once Upon a Time... in Hollywood" de Quentin Tarantino, "Douleur et gloire" de Pedro Almodóvar, "Roubaix, une lumière" d'Arnaud Desplechin, "Matthias et Maxime" de Xavier Dolan, "Une vie cachée" de Terrence Malick, "Frankie" d'Ira Sachs (coproduit par la société belge Beluga Tree et avec Jérémie Renier) ou encore "Sibyl" de Justine Triet (qui implique Scope Pictures et avec Virginie Efira dans le rôle principal)






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte