RTC

Danseuse étoile: un rêve d'enfant

Photo d'illustration
 02 mai 2024 17:00   Liège


La Mosa Ballet School organise du 29 avril au 3 mai un stage de danse pour les enfants de huit à douze ans. L’école de danse forme chaque année des futurs danseurs professionnels qui aspirent à une carrière internationale. Des jeunes danseurs venus des quatre coins du monde n’ont pas hésité à saisir cette opportunité.

Ces enfants passionnés de danse classique rêvent de devenir danseurs ou danseuses étoiles. Ils passent leur congé de printemps à la Mosa Ballet School qui leur organise un stage encadré par des professeurs de renommée internationale. Marina Antanova, originaire de Russie, a fait carrière dans la danse classique à l'international. Grâce à ses 20 ans d'expérience, elle peut s'adapter aux différences d'âge et de niveau. 

Le stage est ouvert à tous, mais il attire surtout les plus chevronnés. Des jeunes danseurs de partout dans le monde ont répondu présents à l’appel. "J'ai 13 ans, donc je suis en âge de participer à des compétitions et de me lancer dans le semi-professionnel", explique Isabella, venue tout droit des Philippines pour participer au stage. Technique classique, placement du corps, enchaînements sur le rythme du piano: les danseurs prennent les exercices très au sérieux. Ils aspirent déjà à une carrière professionnelle dans la danse classique. "J'aimerais danser à l'opéra de Paris ou en Amérique", confie Louisa, 10 ans. 

La Mosa Ballet School forme quotidiennement des danseurs de 9 à 20 ans à devenir des professionnels. Ils combinent un diplôme d'études secondaires à l'Athénée Royale Charles Rogier et une formation de danse classique. Ce stage de vacances, lui, représente aussi l’occasion pour les plus jeunes de décompresser. Marina Antonova souhaite surtout que les danseurs profitent de leur passion pour cet art.

Morgane Pérez Lucena