RTC

"Du rock, des mots, des images" et des planches de BD au centre culturel de Chênée

 30 janvier 2022 08:00   Liège


L'exposition "du rock, des mots, des images" est actuellement installée au centre culturel de Chênée. Initialement prévue au début du premier confinement, elle a été reportée 3 fois. Mais cette fois, les amateurs de rock and roll peuvent s'y rendre jusque fin février. 

Les amateurs de BD, de littérature, mais surtout de rock ont de quoi se réjouir avec cette exposition collective. On y retrouve chacune des couvertures de "La gazette du rock", des éditions liégeoises "La maison du rock".

Une décennie rock and roll

Pour son 20e numéro, ce bi-annuel parle des chiffres dans le rock and roll et fête également ses 10 ans d’existence, explique Stella Di Matteo, directrice de cette gazette illustrée : “La gazette du rock, c’est un fanzine qui est fait par des passionnés de musique de rock, principalement, et de bande dessinée".

"Pour moi, cela va de pair la BD et le rock. C’est raconter des histoires qui se sont passées ou même des histoires un peu inventées qui sortent de l’imagination de chaque auteur”, étaye-t-elle.

La sélection des éditions du Joyeux Pendu

Au centre culturel de Chênée, on retrouve également une sélection de bouquins des éditions du Joyeux Pendu, spécialisées dans le rock, même si un des ouvrages présents est dédié aux supporters de foot. Celui-ci a été rédigé par Pascal Pacali, le directeur de cette maison d’édition, qui a notamment publié un recueil de poésie qui mêle dessins et graphismes.

L'auteur liégeois Jean-Pierre Devresse, dont les oeuvres sont exposées au centre culturel de Chênée, explique : “Pascal Pacali a appris que je faisais du graphisme et des choses comme cela. Il m’a aussi demandé si j’écrivais. C’est un ami qui lui a dit. Et alors il m’a dit qu’il aimerait bien voir ce que je faisais et ce que j’écris".

"J’ai donc envoyé un manuscrit en disant que je ne travaillais pas spécialement sur le rock", explique l'auteur de “Burn, Baby, Burn”, l'histoire d’un tueur à gages pyromane avec un soupçon de vengeance. Et de poursuivre : "Bien que la toute première phrase, c’est un titre de Gun Club. On est donc directement dans le sujet. Ils ont décidé de me publier, même si ce n’était pas spécialement rock à la base. C’est un roman policier un peu trash, un peu hard”. 

À l’occasion de cette exposition, une sélection de livres sur le rock et la contre-culture est d’ailleurs proposée par Jean-Pierre Devresse à la bibliothèque de Chênée.

Une créativité sur papier

Quelques numéros de "La gazette du rock" sont visibles sur place et certaines planches de BD et illustrations sont exposées.

Un des derniers numéros, c’est les chemises à carreaux dans le rock. On a une interview et la couverture a été faite par les Pic Pic André", rappelle Stella Di Matteo. Et d'ajouter : "Le cadeau, c’est le masque de cowboy. C’était au début du confinement. Pic Pic André, c’est ceux qui ont fait indiens et cowboy et aussi panique au village”.

Informations pratiques

L’exposition "Du rock, des mots, des images” est donc à voir gratuitement jusqu’au 27 février prochain au centre culturel de Chênée.

Mallaury L.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte