RTC

Le festival "Les Saisons de la Photographie" à découvrir jusqu'au 21 novembre

 30 octobre 2021 10:30   Soumagne


Le festival “Les Saisons de la Photographie” de Soumagne est de retour. Reporté d’un an pour cause de crise sanitaire, l’événement revient cet automne pour sa troisième édition. Onze photographes d’horizons et d’univers différents seront exposés dans divers lieux publics de la commune de Soumagne et d’Olne jusqu’au 21 novembre. 

Reporté d’un an, le Festival "Les Saisons de la Photographie" emmène les visiteurs à la découverte de onze photographes ayant travaillé ou sélectionné certains de leurs clichés autour de la thématique “Présence(s)”. Un fil rouge se voulant se voulant ancré dans les circonstances du moment. 

"Avant les confinements, ce n'était pas ce thème-là qui était prévu" explique Frédéric Lambert, directeur artistique de la biennale. "Au moment des confinements, on a senti qu'il y avait un problème de relation entre les gens. Le thème s'est alors imposés à nous de lui-même. Il correspondait aussi à ce qu'on avait déjà présélectionné."

Les photographes exposés viennent d’horizons différents.  On retrouve des professionnels et des amateurs, tous réunis autour d’une même thématique. 

"Dans le choix des photographes exposés, il fallait absolument qu'il y ait quelque chose de profondément humain" déclare Frédéric Lambert, directeur artistique de la biennale. "Il fallait un travail qui pose question, qui s'intéresse à la situation de notre monde aujourd'hui. Cela fonctionne parfois même avec des travaux qui existe déjà depuis un certain temps, mais qui représenté aujourd'hui continuent à avoir du sens au regard de ce qu'on vit actuellement.

Parmi ces exposants, Amandine Ziata. La Française de 32 ans  propose un reportage photographique réalisé en 2018 à Madagascar dans une prison. Au détour d’un voyage sur l’île, l’occasion se présente de visiter un établissement pénitentiaire et d’y prendre une série de clichés sur le vif. 

"Au départ, sur le vif, il n'y a pas réellement de réflexion, je photographie ce que je vois" explique Amandine Ziata. "Par la suite, il y a eu un travail de tri et de sélection des photographies. À travers celui-ci, ce que j'ai voulu montrer, c'est la condition carcérale là-bas. Mais du point de vue de quelqu'un qui ne s'y connaît pas. D'ailleurs si on regarde les photos, avant la fin, on ne peut pas savoir qu'on est en prison. Tout est différent de nos prisons. Mais pour autant, il y manque beaucoup de choses. C'est aussi ce que je raconte dans mon carnet de voyage qui est aussi dans l'exposition."

Les onze  photographes sont exposés dans des lieux publics  intérieurs ou extérieurs dans les communes de Soumagne et d'Olnes, propice à la mise en valeur de leur travail et formant une boucle de 15 km autour du Centre Culturel de Soumagne. Ainsi, le travail d'Élise Corten montrant sa relation avec sa mère, s’intègre parfaitement à l’univers d’une maison ouvrière du début du siècle installée au Musée Communal de la vie populaire. Une nouveauté est à mentionner pour cette édition 2021 : les expositions sont enrichies d'enregistrement de l’artiste. 

Le festival se tiendra jusqu’au 21 novembre tous les weekends, ainsi que le jeudi 4 et le vendredi 5 novembre, entre 13h et 19h. 

Info : https://www.saisonsdelaphoto.be








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte