RTC

Aéroport de Liège : les 33 hectares de la zone "Fontaine" aménagés d'ici 2023

Photo d'illustration - Google Maps
 04 aout 2020 15:30   Grâce-Hollogne


La zone "Fontaine", située à l'ouest de l'aéroport de Liège et qui s'étend sur 33 hectares en bordure d'autoroute, sera aménagée d'ici 2023 afin d'y accueillir ses premiers opérateurs économiques, a indiqué mardi Thibaut de Villenfagne, directeur général de la SOWAER (Société wallonne des aéroports). L'investissement est estimé à 10 millions d'euros dont 85% financés par le gouvernement wallon au travers du plan Marshall 4.0.

La SOWAER, en charge de l'aménagement de la zone, va pouvoir prochainement lancer une série de procédures parmi lesquelles un permis de démolition afin de coucher les toutes dernières maisons. La SOWAER a acté lundi, au terme d'une longue procédure judiciaire, l'expropriation du dernier occupant d'une habitation située rue de la Forge (Grâce-Hollogne), habitation dont la SOWAER était propriétaire depuis 2018 sur décision de justice.

"Nous avons pu trouver, à l'amiable, un terrain d'entente avec tous les autres propriétaires. Nous regrettons cette issue alors que le gouvernement wallon avait signé dès 2015 les arrêtés d'expropriation", explique le directeur général de la SOWAER qui va pouvoir mandater un architecte afin de procéder aux relevés utiles dans le cadre de la procédure de démolition.

Un permis d'urbanisme va également être sollicité afin d'aménager les 33 hectares en voiries, égouttage, bassin d'orage, zones paysagères et tampons afin de préserver les habitations proches. Le permis est attendu pour fin 2020 et les travaux, qui démarreront en 2021, dureront deux ans.

Cet espace, affecté dès 2003 comme zone d'activité économique, demeure très convoité en raison de sa superficie. Il avait été pressenti il y a quinze ans pour accueillir un centre de distribution de Delhaize. Il sera commercialisé par l'aéroport de Liège et accueillera des entreprises dites de deuxième ligne, essentiellement actives dans la logistique, afin de dispatcher par la route les millions de tonnes de marchandises affrétées par les airs.

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte