RTC

La rénovation du quartier Grand Léopold avance à grands pas

 01 mars 2021 17:54   Liège


En 2010, une explosion au cœur d’un immeuble de la rue Léopold, à Liège, suivie de l’effondrement de l’édifice et de la maison voisine, entraînait le décès de 14 personnes et l’évacuation d’une partie du quartier.

Un véritable électrochoc pour ce quartier au cœur de la Cité Ardente. Depuis des années, il était en perte de vitesse. Les commerces dépérissaient et les étages au-dessus étaient de moins en moins occupés.

La ville de Liège a décidé de rebondir en lançant, en 2014, le programme de rénovation urbaine du quartier Grand Léopold. Entendez le territoire de part et d’autre de la rue Léopold, délimité en gros par les rue du Pont et de la Régence d’une part, par la Meuse et les places Saint-Lambert et du Marché d’autre part.

Le projet se décline en une série de projets dont certains sont terminés, d’autres en cours ou encore à venir. Pour les mener à bien, la ville a dû acquérir bon nombre de terrains et d'immeubles et a fait appel au secteur privé. Il était en effet impossible pour elle de les réaliser seule. Elle est passée notamment par des appels à projet ou des marchés de promotion.

C’est le cas pour l’îlot de Gueldre où les immeubles 16 à 24 de la rue Cathédrale et 9 à 15 de la rue de Gueldre sont en cours de démolition depuis décembre dernier. Un ensemble très dégradé où rien n’a été conservé. Le but est de créer 24 logements de qualité de 1, 2 ou 3 chambres et deux surfaces commerciales, avec une architecture contemporaine intégrée en centre ancien, en verdurisant les îlots intérieurs.

Pour cela, la ville a dû acheter les immeubles concernés pour un montant global de 1 593 000 euros. Elle a lancé un marché de promotion dans lequel elle a imposé ses volontés quant aux modalités de réalisation du nouvel îlot. Ce marché permet de partager avec le promoteur retenu les risques liés au chantier. La ville gère l’ensemble du montage, le promoteur assure la construction. La ville rachètera 10 logements, le privé disposera des 14 logements restants pour les louer ou les vendre.

Dans le quartier Léopold, la ville a déjà initié et finalisé :

  • La rénovation d’immeuble de logements et commerces rue Souverain-Pont
  • Reconstruit un immeuble neuf sur le terrain mis à nu après l’explosion de 2010
  • La maison de l’Habitat au coin des rues Léopold et de la Cité
  • La rénovation d’un immeuble de logements et commerce au 10 de la rue Léopold
  • La rénovation de la façade de la rue Sainte-Catherine en Neuvice
  • La rénovation des étages d'un immeuble à appartements au coin de la rue Cathédrale et de la Madeleine

Elle prévoit encore :

  • La démolition d’immeubles et la reconstruction au coin des rues Sainte-Catherine et du Stalon
  • L’aménagement des voiries du quartier après l’implantation du tram

En tout, sur fonds propres et grâce à des subsides, elle investit 22 millions dans la rénovation du quartier Grand Léopold. Un montant important mais surtout de nature à attirer l’investissement privé, absolument nécessaire pour compléter l’investissement publique et donner un nouveau visage au quartier.

Ainsi, du côté des promoteurs privés on remarque :

  • La construction d’un immeuble neuf sur la dent creuse de la rue Nagelmackers
  • La rénovation d’un immeuble au coin de la rue Léopold et de Souverain-Pont en appartements mis en location
  • Un investissement important de l’Invest liégeois Noshaq entre les rues de la Madeleine et Souverain-Pont avec construction de logements, bureaux, surfaces commerciales et places de parking.
  • La démolition d'immeubles au coin de la rue Cathédrale et de la rue de la Régence et la construction d'un nouvel immeuble à appartements
  • Et bien sûr le projet de la Grand Poste 

L’implantation du tram, l’aménagement des voiries en cœur de quartier mais aussi le long du fleuve, devraient finaliser d’ici quelques années cette rénovation du quartier Grand Léopold. Un projet initié en 2014 et qui donnerait ses pleins résultats vers 2024 avec le retour d’habitants et de commerces de qualité pour faire revivre ce quartier.
 

F. Bonivert 

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte