RTC

Les citoyens n'ont pas réussi à acquérir le terrain de la Porte-Aux-Oies

 07 novembre 2020 13:05   Liège


C'est ce vendredi 6 novembre que s'est clôturée la vente aux enchères judiciaire concernant le terrain de la Porte-Aux-Oies, un espace abandonné situé dans le quartier d'Outremeuse à Liège. Les enchères sont montées jusqu'à 150.000 euros. Un montant qui s'est avéré être trop élevé pour le collectif citoyen qui s'était mobilisé afin de tenter d'acquérir la parcelle de 405m2.

Pour rappel, à la suite de l'annonce de cette vente qui avait débuté le 29 octobre dernier à la mise à prix de 29.000 euros sur le site internet biddit, des habitants du quartier s'étaient rassemblés avec la coopérative "Les biens communaux " afin de monter une ébauche de projet et un moyen d'acheter le bien (voir notre reportage).

Leur objectif: transformer l'endroit en un potager collectif. Pour tenter de l'acquérir, un appel à l'épargne citoyenne avait été lancé. Plus de 315 personnes se sont ainsi mobilisés en l'espace d'une semaine afin de rassembler le plus d'argent possible. Le collectif a continué à recevoir des contributions financières tout au long de la vente mais cela n'a pas été suffisant. Le groupe s'est en effet arrêté à 148.000 euros. "On est surpris de l'engouement et du soutien financier, c'est un bel exemple de la force que peut avoir la mobilisation citoyenne, ça montre que les gens sont attachés à ce genre de projets", a toutefois déclaré Virginie Gérouville, habitante du quartier et membre active lors d'un live Facebook durant les enchères. "Je ne pensais pas que l'on pouvait monter si haut en cinq jours".

À cet endroit, l'association comptait créer un jardin collectif "par et pour les habitants du quartier. On imaginait quelque chose de très vert, de très coloré, avec de la verdure, des fleurs, des bacs potager. Dans nos rêves les plus fous, l'idéal était que les garages puissent être rénovés en salle afin d'accueillir, par exemple, une association de quartier".

Le projet n'est pas abandonné

La coopérative "Les biens communaux" appelle les autorités de la Ville de Liège à entendre la puissance de ce signal qui dit le caractère absolument indispensable de la création d’espaces verts de proximité dans ses quartiers les plus denses, dont Outremeuse fait indubitablement partie.

"Nous demandons au Collège communal d’exercer une forme de droit de préemption, en expropriant cette parcelle pour cause d’utilité publique afin d’y créer un espace vert", précise le communiqué de la coopérative. "Nous continuons et allons continuer à défendre la nécessité de créer le Jardin de la Porte-aux-Oies."

St.Savaris (avec Belga)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte