RTC

Coronmeuse : Les noms des rues de l'eco-quartier sont connues

 28 avril 2021 14:04   Liège


Un nouveau site va voir le jour à Coronmeuse, l'éco-quartier Rives Ardentes. Et du coup, ce sont 20 nouvelles voiries qui vont voir le jour et auxquelles il faut attribuer un nom.  C'est désormais chose faite !  

Les propositions de la commission en charge de la toponymie ont été adoptées lors du Conseil communal de ce 26 avril 2021. "Les dénominations répondent à trois objectifs principaux: la référence à la nature et à l'histoire du site (une darse, des arbres remarquables, l'organisation des Expositions internationales au 20ème siècle), la référence à des personnalités et la référence au symbolisme" précise Elisabeth Fraipont, échevine en charge de la toponymie.

Pour la partie "nature et histoire" , nous aurons : 

 -la Promenade des Jardins d'Eau (promenade entre le Parc Astrid et les rives du Port de plaisance); 

-le Chemin de la Canopée (en référence au feuillage situé à la cime des arbres); 

-le Chemin de l'Equerre (cfr. bâtiment de l'Equerre - élément important du futur éco-quartier); 

-l'Impasse du Petit-Bois (en référence au petit-bois dont on trouve trace déjà au Moyen-Âge conservé à l'arrière du Grand-Palais);

 -Passerelles des Reflets; 

-Passerelle des Plaisanciers (en référence au petit port de plaisance qui s'établira en bout de darse); 

-Place du Palais des Expositions (place se trouvant devant le Grand Palais); 

Les dénominations patronymiques sont au nombre de 8, ce qui "permet de confirmer la volonté de la Ville de Liège de tendre vers une plus grande féminisation des dénominations pour donner aux femmes leur place légitime dans l'espace urbain - raison pour laquelle 7 dénominations sont féminines pour 1 masculine" souligne l'échevine 

-Voie Thérèse Minette : Liégeoise - résistante ayant fait partie du réseau de renseignements La Dame Blanche pendant la Première Guerre mondiale et du réseau Clarence pendant la Deuxième Guerre mondiale; 

-Voie Amélie Hamaïde : Liégeoise - enseignante, orthophoniste et pédagogue ayant fondé l'école Hamaïde après avoir collaboré avec le Docteur olivier Decroly dont elle continua à appliquer les innovations pédagogiques ; 

-Voie Victoire Cappe : Liégeoise - elle a créé le "syndicat de l'aiguille", organisation féminine dont le but était l'éducation sociale et politique des ouvrières; 

-Voie Marguerite Coppin : féministe, poète, romancière et traductrice belge. Elle s'est vue décerner une médaille de bronze pour son oeuvre poétique lors de l'Exposition Internationale et Universelle de Liège de 1905; 

-Esplanade Florence Arthaud : navigatrice française qui fut la première femme victorieuse de la Route du Rhum; 

-Voie Gisèle Halimi : avocate, militante féministe et femme politique franco-tunisienne qui a mené de nombreux combats notamment juridiques pour que les femmes tendent vers plus de reconnaissance et d'égalité; 

-Place Rosa Parks : femme afro-américaine, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux USA surnommée "mère du mouvement des droits civiques" par le Congrès américain; 

-Voie Edgard Scauflaire: artiste liégeois à qui avait été confié la décoration du Palais du Tourisme lors de l’Exposition internationale des techniques de l’Eau de 1939;

 

Les dénominations symboliques doivent elle souligner la modernité du quartier, son innovation, sa dimension intergénérationelle ... On y déambulera donc sur les  

-Chemin du Regain : en référence à l'herbe d'une prairie repoussant après la première fauchaison et, de manière plus générale, la renaissance de ce qui semblait à jamais perdu. 

-Chemin des Confluences : cela désigne, outre, la rencontre entre deux cours d'eau, une forme d'extrapolation en lien avec la topographie des lieux entre quartiers résidentiels, zones artisanales et marchandes, port accueillant voiliers, yachts et voyageurs ainsi qu'en lien lien avec la rencontre entre générations, origines diverses, talents sur fond de mixité économique sociale et culturelle;

-Voie de l'Audace : en référence à la vision audacieuse d'une société différente, durable, égalitaire, multiculturelle, intergénérationnelle et solidaire;

-Voie de l'Univers : outre l'ensemble de tout ce qui existe, la référence à l'Univers est pour rappeler en sus les activités du Centre Spatial Universitaire de Liège et l'excellente liégeoise (chercheurs, artisans entrepreneurs,...qui exportent leurs savoirs et talents). Les yeux avaient été tournés vers les Expositions qui ont marqué l'histoire et le seront maintenant vers le développement de Liège en ses nouveaux quartiers;

-Voie de l'Ardence : en référence au projet "Rives ardentes" et à la "Cité ardente". L'ardence, c'est aussi la sensation de piquant que laissent certaines huiles d'olive sur la langue. Cela représente bien le caractère liégeois à la fois cordial, chaleureux et bon enfant mais aussi trempé et ardent pouvant s'enflammer facilement !

Alain W










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte