RTC

Pour Engie, il est impossible d'assurer le prolongement de Tihange 3 en 2025

Belpress
 08 decembre 2021 12:30   Flémalle


Engie, l'exploitant des centrales nucléaires en Belgique, juge "impossible" d'assurer le prolongement des réacteurs de Doel 4 et Tihange 3 en 2025. L'entreprise l'a exprimé dans un courrier envoyé au Premier ministre Alexander De Croo, que Belga a pu consulter.

"Certains évoquent la possibilité d'une extension de courte durée dont la préparation pourrait être beaucoup plus rapide. Une telle décision n'aurait pas de précédent et il n'existe pas aujourd'hui de cadre réglementaire ni technique pour la réaliser. Au total et dans ce contexte, Engie considère qu'il n'y a plus d'autres options que d'engager le déclassement progressif des tranches nucléaires que nous exploitons", détaille Engie.

De nouvelles centrales au gaz pourraient être construites par Engie pour produire de l'électricité, à condition d'obtenir un permis régional environnemental. Pour rappel, le projet des Awirs, en province de Liège, fait l'objet d'un recours au Conseil d'État.

Tensions politiques

Au sein de la coalition Vivaldi, ce courrier a ravivé les tensions entre les Verts et le MR, qui n'en font pas la même lecture.

"Cette lettre d'Engie confirme ce que tout le monde ou presque savait déjà : il n'y pas de Plan B(ouchez) possible en matière énergétique. Il n'y a pas de possibilité de prolonger, même temporairement, deux réacteurs nucléaires", a commenté le vice-Premier Ecolo Georges Gilkinet dans une réaction envoyée à Belga.

"Et de toute façon, l'accord de gouvernement est clair sur la voie à suivre en matière énergétique. Il est temps de se concentrer sur le Plan A, brillamment préparé par l'actuelle ministre de l'Énergie, Tinne Van Der Straeten (Groen). Mettons-le en œuvre sans tarder !"

"Le courrier d'Engie ne dit pas qu'il est impossible de prolonger le nucléaire, mais bien qu'ils ne veulent pas et qu'il faut changer le cadre légal", estime le président du MR Georges-Louis Bouchez sur Twitter. "Nous sommes disponibles pour changer le cadre législatif afin de raccourcir les délais tout en garantissant la sécurité. Il faut avancer désormais et garder ces deux centrales."

M.L. (avec Belga)

A lire aussi

Engie Electrabel annonce la non prolongation de Tihange 3 et Doel 4

Le recours contre le permis accordé à la centrale au gaz des Awirs rejeté

"Tihange, un village en sursis": première B.D. pour le caricaturiste Gauthy










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte