RTC

Vote du 14 octobre : mode d'emploi et anecdotes

Belga
 12 octobre 2018 18:03   Province de Liège

Ce dimanche, c’est jour d’élections communales et provinciales.

Pour les arrondissements de Liège, Huy et Waremme (ceux couverts par RTC), nous serons  574 641 électeurs à rejoindre les bureaux de vote.

Ils seront ouvert de 8 hrs à  13 heures, vous y recevrez deux bulletins de vote, un pour la commune, l’autre pour la province

Cette vidéo vous explique le fonctionnement du vote

 

Viendra ensuite le dépouillement, sans doute plus long que pour les dernières éditions de ces scrutins, 2018 voyant le retour du vote papier.

Ce retour au vote papier dans 30 communes wallonnes nécessite quelque 3.000 assesseurs supplémentaires à l’échelle de la Wallonie, ces bureaux n'accueillant que 800 électeurs contre 900 quand le vote est électronique. Pour les communes des arrondissements de Liège, Huy et Waremme, on compte 290 bureaux de dépouillement (sur les 1234 recensés en Wallonie, pour 3790 bureaux de vote).

(Belga)

Transports gratuits

Les  bus du réseau de transport public wallon seront gratuits ce dimanche 14 octobre à l'occasion des élections communales et provinciales, Toutefois, la validation restera obligatoire, précise le TEC. Aucun trajet ne sera par contre décompté de la carte Mobib. Les personnes qui ne disposent pas de carte devront demander un billet gratuit au chauffeur

De son côté, la SNCB met à la disposition des usagers du train un "billet électeur". accessible à quatre catégories de personnes: l'électeur qui ne réside plus dans la commune où il doit voter, l'étudiant qui, en raison de ses études, séjourne dans une autre commune que celle où il vote, la personne en traitement dans un établissement hospitalier ou de santé situé dans une autre commune, ou l'électeur qui travaille à l'étranger ou dans une autre commune que celle où il doit voter. Le billet électeur est émis gratuitement en gare ou dans le train, sur présentation de la convocation et de la carte

Les associations de transport adapté en action gratuitement le jour des élections L’a.s.b.l. Association des Services de Transport Adapté (ASTA) ainsi que ses membres opérateurs de transport de personnes à mobilité réduite à travers toute la Wallonie organisent les déplacements gratuits des personnes à mobilité réduite pour se rendre aux urnes le 14 octobre prochain. Si vous êtes dans le cas, vous pouvez contacter

Bon Pied Bon Oeil : Rue du Luxembourg 1, 4280 Hannut / Tél. 019/51.32.70

Mobilok : Rue du Chaffour 21, - 4920 Aywaille / Tél. 04/375.46.72

Télé-Service : Rue d’Amercoeur, 55 – 4020 Liège / Tél. 04/342.03.47

 

Dans chaque centre de vote, au moins un isoloir sur cinq est agencé de façon à garantir son accès aisé et son utilisation par les électeurs en situation de handicap.

L’accompagnement

Le jour des élections il est également possible d’être accompagné d’un proche jusque dans l’isoloir.

Qui peut faire cette demande ? Les personnes qui connaissent des difficultés dans le domaine du fonctionnement physique, mental ou de l’apprentissage, sensoriel, suite à une maladie chronique, dégénérative ou d’ordre psychique.

Les personnes dont la langue maternelle n’est pas une des langues nationales et qui éprouvent des difficultés de lecture peuvent également demander d’être accompagnées.

Pour bénéficier de cette mesure, une demande peut être introduite auprès de l’administration communale au plus tard le 13 octobre 2018.

Si, pour des raisons diverses, vous n’avez pas pu effectuer cette demande, le président du bureau de vote appréciera la situation et vous autorisera à être accompagné ou vous accompagnera lui-même dans l’isoloir.

Cette année, le passage au bureau de vote permettra aussi à chacun(e) de se signaler comme donneur d'organe

 

 

Les élections en quelques chiffres

Le 14 octobre prochain, 19.537 candidats, dont 48,5% de femmes et 8% de moins de 25 ans, se présenteront aux élections communales en Wallonie, soit 137 de moins qu'en 2012. Par contre, le nombre de listes y a augmenté, passant de 1.012 en 2012 à 1.043 cette année, dont seules 278 - soit 26,7% - affichent les couleurs d'un parti représenté au Parlement wallon (MR, cdH, PS, Ecolo, PTB),

Si ces élections voient l’application stricte du principe de la tirette (un candidat d’un sexe sur la liste est toujours suivi d’un de l’autre sexe), on ne compte que  235 femmes sur les 1.043 têtes de liste aux élections communales, cela représente 22,5 %. Mieux que les 21 % de 2012, mais loin encore de la parité

La proportion s'améliore légèrement pour les élections provinciales, avec 86 femmes sur 305 têtes de liste (28%), mais là aussi, on est loin de la parité

 

Quelques particularités liégeoises

La plus jeune candidate aux élections communales Wallonne, s’appelle Estelle Maton. Elle est candidate sur la liste MR de Huy et fête son 18 ème anniversaire ce samedi 13 octobre 2018 !

Pour les provinciales, la candidate la plus jeune, âgée elle aussi de 18 ans, se présente sur une liste Vega à Saint-Nicolas. Il s’agit de Pauline Marchand

Une maman, Georgette Vincent, et ses deux fils Dorian et Cédric Kampeneers, sont tous trois candidats écolo. La mère à Fléron, Cédric à Beyne-Heusay et Dorian, échevin sortant, à Olne.

Si les Luxembourgeois ont les frères Lutgen, les Visétois ont les frères Dedoyard, présents sur deux listes différentes. Jean-Yves se retrouve sur la liste PS de Visé, son frère Eric sur Oui Visé d’inspiration plus libérale.

Enfin Christian Sinclair a pas mal fait parler de lui durant la campagne lorsqu'il est apparu que ce candidat de la Défi à la Province était acteur porno !

(Verlaine Vue du Ciel)

Enfin, lors de ces élections locales, six communes wallonnes présenteront une liste unique. Pour la province de Liège, il s’agit de Verlaine. Les autres sont Attert, Vaux-sur-Sûre, Chiny, Rouvroy (province de Luxembourg) et Bièvre, en province de Namur

 

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte