RTC

Willy Demeyer: 'Rien n'est exclu'

 15 octobre 2018 18:30   Liège


A Liège, le PS accuse une perte de 5 sièges, passant ainsi de 22 à 17. Il s'agit certes d'un recul par rapport au scrutin de 2012 mais le PS liégeois reste gagnant en tant que premier parti en Cité ardente avec près de 30.300 voix. De plus, Willy Demeyer, le bourgmestre sortant, reste l'élu le plus populaire de la Ville avec 11.293 voix de préférence.

Dans ce contexte, la seule donnée nouvelle est directement liée aux mauvais résultats du cdH à Liège. Après 30 ans de gouvernance avec le humanistes, les socialistes doivent désormais se trouver un nouveau partenaire de majorité.

De passage sur le plateau de l'édition spéciale "Communales 2018" de notre JT ce lundi, Willy Demeyer a confirmé une série de réunions prévues jusqu'à jeudi. Le bourgmestre socialiste et une délégation du PS rencontreront les représentants de Vert Ardent (Ecolo), du PTB et du MR à l'Hôtel de Ville.

"Nous allons commencer à discuter de programme", a-t-il indiqué. "Il faut voir où nous plaçons l'intérêt de la Ville et comment nous le concevons. Bien sûr, nous aurons un ensemble de convergences et de divergences mais rien n'est exclu en termes de coalition."

Quant à la durée des négociations, cela reste difficile à prévoir. Willy Demeyer affiche en tout cas la volonté de ne pas précipiter les événements.

"Nous ne sommes pas pressés, nous avons à coeur de parler avec les autres partis. De plus, il faut reconnaître que nous sommes dans une situation où il n'y a pas de majorité qui se dessine contre nous. Notre souhait est d'être aussi rapides que possible et aussi lents que nécessaire."

Les jeux sont ouverts en vue de constituer la nouvelle majorité à Liège et c'est le PS qui distribue les cartes. Il n'y plus aucun doute! 

Stéphane Savaris










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte