RTC

Grève : le Colruyt de Chênée proteste face au "malaise et à l'agressivité"

 19 octobre 2020 09:37  


Les travailleurs du magasin Colruyt de Chênée, province de Liège, se croiseront les bras lundi, a annoncé dimanche après-midi le syndicat SETca-Liège. Les demandes des travailleurs ne sont pas prises en compte, estime le syndicat.

Les travailleurs de la chaîne de magasins Colruyt ont décidé de faire grève chaque lundi dans l'une des grandes surfaces du groupe. Après Herve et Fléron la semaine passée, c'est au tour de Chênée de fermer pour 24 heures en guise de protestation face au "malaise et à l'agressivité" au sein de la population dus, selon le syndicat, aux nouvelles restrictions imposées par le gouvernement pour tenter de freiner la propagation du coronavirus.

"La situation est d'autant plus explosive que le nombre d'absent.es est en hausse constante, notamment à la suite d'écartements liés au Covid-19", explique Patrick Masson, premier secrétaire du SETCa Liège-Huy-Waremme. "Chaque jour, la direction nous dit qu'elle va prendre en compte les demandes des travailleuses et des travailleurs, que des choses vont être mises en place. Mais sur le terrain les gens ne constatent aucun changement et le ras le bol monte."

Le syndicat réclame une augmentation de quatre euros des chèques repas, une demi-heure de récupération supplémentaire par jour, l'interdiction des sacs afin de limiter les risques de contamination et l'application de la Convention collective de travail 104, qui permet au plus de 45 ans d'avoir plus de temps de récupération. Selon le syndicat socialiste, ces mesures, adoptées au printemps, ont été suspendues depuis le 30 juin.

Le lundi 26 octobre, deux magasins de la région liégeoise devraient à leur tour se mettre en grève, a averti M. Masson.

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte