RTC

Les écoles de danse ont aussi besoin d'être soutenues

 14 avril 2020 15:19   Liège


Les écoles de danses s’estiment oubliées dans le cadre des mesures prises pour aider le secteur culturel à faire face aux conséquences du confinement.
Elles sont 730 en Fédération Wallonie Bruxelles, des plus petites qui occupent un local communal aux plus grandes qui disposent de leurs propres installations en passant par les Académies. Elles représentent 146 000 élèves de tout âge et pratiquant tout l’éventail des danses.

 

Bien évidemment toutes leurs activités sont à l’arrêt depuis le 13 mars. Il n’y a plus aucun cours, les stages durant les vacances ont été annulés et les spectacles de fin d’année ne pourront vraisemblablement pas avoir lieu.

Les écoles de danses n’ont pas de structure forte pour les représenter. Elles constatent qu’elles n’ont pas droit aux aides dégagées par les gouvernements fédéral ou régionaux. Vu leur faible budget et leurs difficultés habituelles de trésorerie, elles craignent pour leur survie.  Dès lors, elles ont pris la décision de s’unir pour écrire aux différents niveaux de pouvoir afin de les alerter sur leur situation difficile.

F. Bonivert 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte