RTC

Reprise sportive ou détente thermale ce mercredi ?

 08 juin 2021 17:45   Arrondissement de Liège


Ce mercredi 9 juin marquera la réouverture de nombreux lieux en intérieur : salles de restaurants, de cinéma, mais aussi de sport. Les centres thermaux sont également concernés par cette nouvelle étape du déconfinement, moyennant le respect d’un protocole sanitaire strict. 

Après plus de 200 jours de fermeture, les salles de fitness et autres salles de sport peuvent rouvrir dès mercredi. Mais avant cette reprise sportive, il a fallu s’adapter.

“On a dû mettre en place un système de rendez-vous, ne serait-ce que pour les cours collectifs. L’accès en salle est aussi limité en termes de nombre de personnes. On a dû mettre en place des détecteurs de CO2 qui nous permettent de mesurer la quantité de CO2 dans l’air au moment de l’entraînement”, énonce Gianni Maréchal, coach sportif du “Maréchal Gym & Santé”, situé à Bellaire, dans la commune de Beyne-Heusay.



Les salles de fitness ont donc eu des frais supplémentaires pour respecter le protocole sanitaire imposé par le gouvernement. De plus, cette réouverture des complexes sportifs reste partielle.

“Les vestiaires, comme vous avez pu le voir, sont complètement inaccessibles, tout comme les douches”, explique Jean-Marc Maréchal, responsable du “Maréchal Gym & Santé” de Beyne-Heusay. Et d’ajouter : “Chez nous, les saunas sont accessibles via les vestiaires. Et comme les vestiaires ne sont pas accessibles, le sauna-détente n’est pas accessible non plus”.

Une réouverture limitée signifie un manque à gagner

Les centres thermaux peuvent normalement également rouvrir dès mercredi, mais le protocole sanitaire à respecter est bien moins limpide pour ces installations et établissements.



“On a eu très peu d’informations venant de la part du gouvernement”, explique Loïs Jamar, directrice adjointe du "R Hotel" à Aywaille. “Pour ce qui est HORECA, donc vraiment l’hôtel-restaurant, cela a été bien communiqué à la réouverture du 8 mai, mais ici le 9 juin, c’est plus compliqué. On a très peu d’informations”, étaye-t-elle.

Et d’ajouter : “On fait pour le mieux et c’est un peu nous qui, je pense, nous imposons plus de mesures que ce qu’il y a normalement, mais on préfère la jouer sûrement pour nos clients, avant de reprendre pleinement”.

Ce centre thermal, fermé depuis bientôt un an, n’est donc pas encore accessible aux clients extérieurs à l'hôtel vu les règles à respecter.

“On a tout premièrement fait des plages horaires afin que tout le monde ne débarque pas au même moment. On a donc réduit l’accès au wellness à une dizaine de personnes par heure et donc cela nous demande un peu d’organisation en interne avant que les clients puissent venir se détendre”, conclut Loïs Jamar.

Cette réouverture limitée entraînera un manque à gagner pour les centres sportifs et thermaux à l’arrêt depuis des mois. Mais cela n’empêche pas les professionnels concernés par cette réouverture de s’enthousiasmer.

Mallaury Lehnertz








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte