RTC

Une nouvelle antenne de vaccination mobile à Liège et aux alentours jusque mi-décembre

 18 novembre 2021 17:53   Arrondissement de Liège


Depuis ce mercredi, une nouvelle antenne de vaccination mobile est déployée en région liégeoise. L’objectif de cette démarche est d’augmenter au maximum la couverture vaccinale dans des endroits où elle est moins développée. Après un arrêt hier à l’Université de Liège, l’antenne était de passage à Saint-Nicolas, au pavillon des Libertés, en plus de celle dans l'Est de la Province. Cette antenne se déplacera dans divers quartiers autour de Liège jusque mi-décembre à destination des personnes qui n'ont pas encore reçu leur 1ère dose ainsi que les personnes plus âgées et immunos-déprimées qui attendent la 3ème."Saint-Nicolas est la commune la plus dense au niveau de la Région Wallonne", explique Valérie Maes, la bourgmestre Saint-Niclausienne.

"Ce n'est pas forcément toujours évidemment en termes de mobilité pour les personnes qui sont plus âgées donc c'était très important de pouvoir avoir un centre de vaccination même un jour ici sur l'entité de Saint-Nicolas, vu le pourcentage de vaccination qui est aujourd'hui aux alentours des 74%. Ce n'est pas mauvais mais il est plutôt en-deça d'une moyenne générale. On constate aujourd'hui que les personnes qui viennent sont avant tout des personnes qui viennent pour la 3ème dose et pas vraiment pour la 1ère.


130.000 WALLONS PAS ENCORE VACCINÉS


Ces antennes sont aussi utiles aux personnes qui ont et ont eu des difficultés à aller se faire vacciner par manques de moyens financiers et de locomotion ou notamment à cause des inondations ou parce qu'habitant des zones reculées et mal couvertes. Chaque jour en Wallonie : plus ou moins 1.200 personnes s'inscrivent dans des centres de vaccination alors que quelques centaines s'y rendent spontanément, sans rendez-vous, alors qu'elles sont déjà vaccinées. 

"Si on compare à il y a 1 an, on a dix fois moins de mort tous les jours grâce à la vaccination", avance Christie Morreale, Ministre Wallone de la Santé. "On a trois fois moins de personnes en soins intensifs et on peut permettre d'encore avoir d'autres types de pathologies qui n'ont rien avoir avec le Covid. Si on a un problème au coeur, on a besoin d'être soigné. Si on a un dépistage et qu'on se rend compte qu'on a un cancer, on doit être opéré rapidement. Aujourd'hui, même si on déprogramme, ça reste encore possible. Et j'espère qu'on va pouvoir limiter au maximum ça. Mais pour ça, il faut se faire vacciner. Il y a encore 130.000 Wallons qui n'ont pas été se faire vacciner alors qu'elles ont certaines pathologies, qu'elles ont de problèmes d'obésité ou de diabète ou qu'elles sont âgées. ceux-là doivent se faire vacciner de toute urgence et les autres, s'ils le font, en étant plus jeune, c'est par solidarité car la vaccination est l'arme la plus efficace afin de lutter contre le virus."

À l'heure actuelle, en Wallonie et même dans la Province, 70% des personnes immunos-déprimées ont reçu trois doses. Même chose pour 56% des plus de 65 ans. À partir du 29 novembre, 10 centres de vaccination seront installés dans la région et il n'est pas improbable que Saint-Nicolas en accueille un pour plusieurs mois. 


LES PASSAGES DE L'ANTENNE DE VACCINATION MOBILE

Communiquées par la porte-parole de la Ministre Christie Morreale, voici différentes informations sur les endroits de passage de l'antenne ainsi que les modalités en termes d'horaires et de documents dont vous devrez vous munir.

"Les citoyens pourront s’y présenter sans rendez-vous, de 9h à 19h. Pour les personnes qui se présentent pour une troisième dose, elles devront toutefois venir munies de leur invitation à la vaccination. L’antenne fera les étapes suivantes :

Saint-Nicolas : le 17 novembre, Pavillon des Libertés (rue de la Libération 20, 4420 à Saint-Nicolas) ;
ULiège : le 18 novembre, sur le campus du Sart-Tilman ;
Vaux-sous-Chèvremont : le 19 novembre, Maison communale ;
Sainte-Marguerite : le 20 novembre, Parking public, (rue Sainte-Marguerite, à hauteur du n° 45) ;
Droixhe : le 22 novembre, (place de la Résistance) ;
Wandre : le 23 novembre devant la Mairie de quartier (rue de Visé 832, à 4020 Liège) ;
Quartier des Guillemins : le 8 et 9  décembre, Esplanade  des Guillemins ;
Quartier des Vennes : le 12 et 13  décembre, lieu à déterminer.
                                
Un centre de vaccination supplémentaire ouvrira également ses portes à Aywaille dès ce mercredi 17 novembre prochain, dans l’ancien bâtiment des contributions (rue de la Heid, 40). Il sera accessible à la population, du mercredi au samedi, de 9h à 19h. Il est d’ores et déjà possible d’y prendre rendez-vous via www.jemevaccine.be ou en appelant le numéro gratuit 0800/45 019."

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte