RTC

Cointe : la Villa d'Ogéo Fund est à vendre

 27 avril 2021 14:33  


La villa d’Ogeo Fund, à Cointe, est désormais mise vente. L’annonce est parue sur le site de l’agence Engels & Volkers, à qui le conseil d’administration d’Enodia a confié la vente, avec une ouverture aux offres d’achat à partir d’1,25 million d’euros.

Cette imposante construction était sortie de l’ombre des grands arbres qui la bordent quand en janvier dernier, le PTB de Liège avait lancé l’idée d’y héberger des personnes sans abri. La propriété appartient à Ogéo Fund, le fonds de pension géré jusqu’à peu de temps auparavant par Stéphane Moreau, qui voulait y installer un centre d'affaires. Le projet n'a pas abouti, en raison des statuts du parc privé, qui interdisent toute activité professionnelle dans son périmètre.

Sophie Lecron, porte-parole du PTB liégeois, dénonçait alors les sommes considérables consacrées à l’achat et à l’entretien de 2 biens immobiliers par ce fonds de pension ; l’un boulevard Piercot, l’autre dans le parc de Cointe.

Pour Sophie Lecron, ces dépenses étaient d’autant moins admissibles que les sommes étaient prélevées dans un fonds alimenté par les cotisations de nombreux travailleurs liégeois, et que les batiments étaient inoccupés. 

Enodia, la principale intercommunale du fond de pension Ogeo, a étudié cette proposition de réaffectation, et notamment son coût, pour un accueil digne des SDF, tout en tenant compte des travaux nécessaires, dont le financement aurait dû être, lui aussi, assuré par les cotisations des travailleurs. Finalement, Enodia a choisi de vendre ces biens immobiliers.

 

Si l’idée d’y abriter des personnes sans abri n’a pas abouti, notamment en raison de l’état det de la configuration intérieure la maison, des importants travaux préalables qu’il aurait fallu y entreprendre, et du règlement du parc qui réserve les habitations à un usage strictement résidentiel, finalement, l’intervention du parti d’extrême gauche aura sans doute eu le mérite de sortir un dossier en dormance depuis des années.

Ce bien est un témoin des propriétés « haut de gamme » comme Liège a pu en connaître au début du 20e siècle.

Le terrain s'étend sur un peu plus de 5.000 m2, et abrite des arbres de différentes essences. Une belle allée mène au perron de la maison, à proximité de laquelle se trouve également un bâtiment annexe.

Un vaste hall d’entrée donne accès aux différentes pièces de réception du rez-de -chaussée, et au premier étage.

La maison dégage une surface habitable est de 650 m2, répartie sur trois niveaux.

"Parquets en chêne, cheminées d’époque, plafonds moulurés, carrelages en marbre", énumère l’annonce.

Ici, une moulure de cheminée, dans ce bel édifice connu à Cointe sous le nom de "Villa Berthe", du nom des propriétaires qui l'ont occupée jadis.  

E.Ortmans










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte