RTC

Inondations et rentrée scolaire : de nombreuses mesures pour la mobilité

 31 aout 2021 12:08   Liège


Pour contribuer à désengorger la Ville de Liège durant la réfection provisoire des tunnels de la liaison E25-E40/A602 impactés par les inondations, la Région Wallonne, Liège Métropole et la Ville de Liège Willy Demeyer, en partenariat avec le Service public de Wallonie Mobilité et Infrastructures (SPW MI), la SOFICO, le TEC et la SNCB, prennent des mesures pour inciter les citoyens à privilégier les transports en commun pour se déplacer dans la Cité ardente.

L'ampleur des défis à relever suite aux dégâts causés par les inondations est colossale. Les tunnels de la liaison E25-E40/A602 qui ont subi de lourds dommages, voyaient chaque jour passer  70.000 à 90.000 véhicules. Actuellement, les flux autoroutiers interrompus sur ce tronçon sont reportés sur les voiries de l’agglomération liégeoise, ce qui engendre une congestion inévitable.

 

TASK FORCE « MOBILITE INONDATIONS »

Afin de minimiser l’impact de la fermeture des tunnels de la liaison E25-E40/A602 sur la circulation à Liège et dans la périphérie, une Task Force « Mobilité Inondations » a été mise sur pied.  Elle rassemble divers acteurs locaux, régionaux et fédéraux afin d’analyser les actions à entreprendre pour réduire au maximum les encombrements, qui vont s’intensifier lors de la rentrée scolaire.

Ces rencontres ont permis d’aboutir à une série d’actions concrètes destinées à faciliter autant que possible la mobilité des usagers : 

 

  • SNCB : PRIVILÉGIER LE TRAIN À LA VOITURE

 Dès le 1er septembre, les parkings des gares d’Angleur, Ans et Esneux pourront servir de parking de délestage. Les usagers pourront donc y laisser leur voiture et prendre le train pour se rendre à l’intérieur ou à l’extérieur de la ville. Ces parkings totalisent près de 475 places de stationnement. Dès le 1er septembre également, 139 places supplémentaires seront disponibles face à la gare d’Angleur sur un terrain de la SOFICO, aménagé en P+R (parking relais gratuit destiné à inciter les automobilistes à accéder au centre-ville en transport en commun).L’augmentation de l’offre de stationnement à d’autres gares SNCB de l’agglomération devrait suivre.

Au départ des gares d’Angleur, Ans et Esneux, l’offre ferroviaire de la SNCB est de 3 à 7 trains par heure dans chaque sens durant les heures de pointe vers Liège-Guillemins et de 2 à 4 trains par heure dans chaque sens durant les heures creuses. 

 

Pour les habitants résidant près de Liège dans les vallées de la Vesdre et de l’Ourthe, la SNCB dessert 12 gares en plus de celles d’Esneux et d’Angleur du lundi au dimanche, à savoir les gares de Rivage, Poulseur, Hony, Mery, Tilff, Verviers-Central, Pepinster, Nessonvaux, Fraipont, Trooz, Chaudfontaine et Chênée.

L’offre ferroviaire sera rétablie à Chênée, Chaudfontaine, Trooz, Fraipont et Nessonvaux dès le 1er septembre et sera pleinement remise en service dès le lundi 13 septembre à l’approche de la rentrée des hautes écoles et des universités. Entre Nessonvaux et Pepinster, l’offre ferroviaire est remplacée par un bus spécial affrété par la SNCB.

Compte-tenu de la situation routière particulièrement difficile dans et autour de Liège depuis les terribles inondations de l’été, la population est invitée à prendre le train, un service rapide, confortable et sûr pour regagner la ville. Chaque jour, il reste encore 48.000 places disponibles dans les trains entre Liège et les vallées de la Vesdre et de l’Ourthe dont plus de 3.000 durant les heures de pointe le matin vers Liège et le même nombre depuis Liège en fin d’après-midi. 

Les voyageurs sont invités à planifier leur voyage via l’application SNCB ou le site web www.sncb.be

 

  • TEC : UNE OFFRE DE BUS RENFORCÉE 

 

Le parking P+R de Vottem (accessible via la E313 ou l’A3) qui comptabilise près de 120 places de stationnement, est également mis à la disposition des automobilistes. La nouvelle ligne de bus 39, lancée par le TEC à partir du 1erseptembre, leur permettra de rejoindre gratuitement le centre-ville, et ce jusqu’à la mi-octobre.

De plus, le TEC a veillé à renforcer l’offre de lignes Express dès le 1er septembre : 

  • ligne Express E20, qui relie Marche/Marloie à Liège en passant par le Sart-Tilman : un bus par heure et par sens, toute la journée ;
  • ligne Express E69 (l’ancienne 1011) entre Arlon, Bastogne, Houffalize et Liège : un bus par heure et par sens, toute la journée.

Enfin, la ligne 158 qui relie Chênée au Sart-Tilman sera mise en service le 1er septembre.

Plus d’infos sur le site du TEC : https://www.letec.be/#/News/Detail/13421

 

  • LIBRE PARCOURS ET TRANSPORT À LA DEMANDE POUR LES SINISTRÉS

 

Le « Libre-parcours Solidarité », proposé par les opérateurs de transport publics et distribué par les communes, offre la gratuité sur l’ensemble des réseaux TEC, SNCB, De Lijn, et Stib pour les personnes sinistrées. Il peut être demandé depuis le 25 août et il est valable jusqu’au 31 octobre. Les personnes sinistrées sont invitées à contacter leur commune pour obtenir leur libre parcours. Plus d’infos également sur https://www.wallonie.be/fr/inondations/vous-etes-un-citoyen-sinistre/comment-beneficier-du-libre-parcours-solidarite-mis-disposition-par-la-sncb-le-tec-de-lijn-et-la

 

Pour les personnes sinistrées qui ne disposent pas de transport public à proximité ou que celui-ci n’est pas adapté (trop longue distance, PMR…), le transport à la demande est possible gratuitement du 28 août au 31 octobre via les Centrales Locales de Mobilité (0800/54 621). Plus d’infos également sur https://www.wallonie.be/fr/inondations/vous-etes-un-citoyen-sinistre/comment-beneficier-dun-transport-la-demande

 

Par ailleurs, pour les personnes non sinistrées, une formule avantageuse existe : le City Pass qui permet de se déplacer sans limites avec la SNCB et le TEC, dans et autour de la ville de Liège. Il existe plusieurs formules : le City Pass 24h ou un abonnement City Pass d’1 ou 12 mois.

 

Plus d’infos sur : https://www.belgiantrain.be/fr/tickets-and-railcards/train-and-other-transport/train-bus-tram-metro/citypass-liege ou sur https://www.letec.be/#/View/Les_titres_combines_avec_la_SNCB/179

 

  • DES PANNEAUX INDICATIFS POUR DIRIGER LES AUTOMOBILISTES VERS LES PARKINGS P+R

 

Durant fermeture des tunnels de la liaison E25-E40/A602, des panneaux indicatifs seront mis en place par la SOFICO à proximité des sorties sur les autoroutes liégeoises pour guider plus facilement les automobilistes vers les parkings SNCB et P+R.

 

Hors autoroutes, un fléchage définitif sera également mis en place.

 

  • AUGMENTATION ET PROLONGATION DES PRIMES À L’ACHAT DE VÉLOS 

 

Sur proposition du Ministre Philippe Henry, le Gouvernement wallon vient d’approuver une augmentation des primes aux citoyens à l’achat d’un vélo pour les trajets domicile-travail et aux employeurs à l’achat d’un vélo de service. 

Cette prime s’adresse à toute personne physique âgée d’au moins dix-huit ans, ou tout mineur émancipé, dont le domicile est situé en Wallonie.

Quasiment tous les types de vélos peuvent donner droit à une prime, qu’ils soient neufs ou d’occasion, équipés ou non d’une assistance électrique.

Le montant de la prime s’élève à maximum 20%, 30% ou 40% du prix d’achat avec des plafonds allant de 50 euros à 1250 euros selon le type de vélo et la situation du demandeur. 

 L’achat doit avoir été effectué entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2024.

Le vélo faisant l’objet de la prime doit être utilisé :

  • Pour au moins 40% des trajets entre le domicile et le travail 
  • Ou pour au moins 40% des déplacements liés à la recherche d’un emploi

S’il s’agit d’un vélo-cargo, le bénéficiaire n’est pas obligé de l’utiliser pour ses trajets domicile-travail ou dans le cadre de sa recherche d’un emploi. Un usage de type quotidien est, par contre, exigé pour ce type de vélo : conduire ses enfants à l’école, faire ses courses…

Cette prime est disponible jusqu’à épuisement du budget prévu par la Wallonie.

Une seule prime peut être accordée par personne et par vélo.

 

  • LES POIDS LOURDS DE PLUS DE 7,5 TONNES INTERDITS DANS L’AGGLOMÉRATION LIÉGEOISE

Si les camions de plus de 7,5 tonnes ne représentent que 5% des véhicules en transit par Liège, leur gabarit décuple, surtout dans les carrefours, leur impact sur la congestion. Pour rappel, en longueur, 1 camion équivaut à 3, voire 4 voitures.

Pour alléger au maximum les routes de la Cité ardente, les autorités ont décidé d’interdire jusqu’à la mi-octobre dans l’agglomération liégeoise les camions de plus de 7,5 tonnes en transit. Toutefois, les poids lourds qui doivent effectuer des livraisons localement ne seront pas interdits à la circulation.

Concrètement, dès le courant de cette 1re semaine de septembre, les poids-lourds de plus de 7,5 tonnes en transit se verront interdire la circulation sur les axes suivants :

  • sur l’A602 depuis l’échangeur de Loncin (au nord de la ville) ;
  • sur l’E25/A26 depuis l’échangeur n°40 Embourg (au sud de la ville),
  • sur l’E25/A25 depuis l’échangeur de Cheratte.

Une signalisation spécifique sera positionnée pour indiquer bien en amont aux +7,5T en transit les interdictions et les guider vers l’itinéraire alternatif (via les autoroutes E42/A15 et E411/A4).

Par ailleurs, il est demandé aux poids lourds de ne pas emprunter la N61 en fond de vallée pour éviter de traverser les zones sinistrées des bords de Vesdre. Il leur est recommandé d'emprunter l'autoroute.

ÉCOLES ET ENTREPRISES

Les responsables de la Task Force ont sensibilisé l’Union Wallonne des Entreprises (UWE) et les différents réseaux de l’enseignement liégeois aux difficultés de mobilité actuelles. Ces acteurs s’engagent à relayer les informations de la Task Force auprès des travailleurs et des étudiants et à prendre les mesures adéquates, à l’instar de l’UWE qui invite les entreprises à privilégier le télétravail et le coworking.

CONCLUSION 

Dans ce contexte difficile, il est demandé aux usagers d'éviter autant que possible l’usage de la voiture pendant les heures de pointe et d'utiliser au maximum les transports en commun pour tenter de désengorger la Cité ardente. 

Ces dernières semaines, les Liégeois ont fait preuve d’un formidable élan de solidarité pour venir en aide à l’ensemble des citoyens touchés de près ou de loin par les inondations. A la veille de la rentrée scolaire, cette générosité doit aussi prendre la forme d’une modification des comportements concernant nos modes de déplacement. Chaque geste compte, même le plus modeste, puisqu’il contribuera à améliorer la situation sur les routes liégeoises. Ensemble, poursuivons cette solidarité à travers une mobilité qui compte sur les transports alternatifs !

 

Alain W

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte