RTC

La Belgique en deuil ce mardi en mémoire des victimes des intempéries

 20 juillet 2021 09:54   Province de Liège


La Belgique observe une journée de deuil national ce mardi à la suite des intempéries et inondations dévastatrices qui ont frappé le pays la semaine dernière et qui ont coûté la vie à 31 personnes jusqu'à présent, selon le dernier bilan officiel. Le pays se figera pour une minute de silence et de recueillement à midi, et les drapeaux seront mis en berne.

Le gouvernement fédéral avait décrété vendredi cette journée de deuil national afin de rendre hommage aux victimes des inondations meurtrières de mercredi et jeudi derniers. À 12h00 précises, les sirènes des services de secours et d'intervention sonneront, un moment suivi d'une minute de silence. Les drapeaux seront mis en berne.

La journée de mardi sera "un moment pour se recueillir sur le lourd bilan humain mais aussi pour saluer les élans de solidarité et le sentiment d'union dans la population", avait déclaré Alexander De Croo. Il avait alors également mis en avant la possibilité que le bilan définitif des inondations soit le plus catastrophique jamais connu en Belgique. Celui-ci est pour l'instant de 31 morts et de 70 personnes encore portées disparues. D'après Daniel Bacquelaine, bourgmestre de Chaudfontaine, il y aurait même 36 victimes à déplorer.

Le roi Philippe, le Premier ministre Alexander De Croo et le ministre-président wallon Elio Di Rupo, entre autres, seront présents, de même qu'Annelies Verlinden, ministre de l'Intérieur, Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Hervé Jamar, gouverneur de la province de Liège et plusieurs bourgmestres des localités touchées.

Ils s'entretiendront avec des victimes. Mais aussi avec des délégations de pompiers, des ambulanciers, de la Protection civile et de la police et des bourgmestres.

Toute la population est en outre appelée, si elle le souhaite, à respecter une minute de silence, de 12h01 à 12h02, par solidarité avec les victimes des inondations et leurs proches.

Différentes organisations ont déjà indiqué qu'elles feront un geste symbolique mardi pour témoigner de leur soutien aux personnes touchées. La SNCB appelle, elle, tous ses voyageurs et collaborateurs à observer une minute de silence à midi. Le trafic ferroviaire ne sera toutefois pas interrompu. 

Source : Belga

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte