RTC

La ville de Liège prend des mesures pour économiser l'énergie

 23 septembre 2022 15:50   Liège


Lors de l’adoption des budgets 2022, le collège communal de la ville de Liège a été confronté à la hausse drastique des prix de l’énergie : les dépenses ont été multipliées par 2 (passage de 10,5 millions € à 21 millions €), à consommation constante. Du coup, face à cette flambée des prix, la Ville de Liège adopte différentes mesures. Les illuminations de fin d’années sont concernées, les piscines aussi

La température de chauffage à 19° dans tous les bâtiments

Parmi les exceptions, figurent les bâtiments scolaires de l’enseignement maternel et primaire : afin de veiller au bien-être des plus jeunes, la température sera de 20 degrés. De même, dans les crèches, la température reste fixée à 22° comme le prescrit l’ONE.

Une attention sera également accordée aux bâtiments dans lesquels se déroulent des activités pour les seniors.

La période de chauffe sera calquée sur les horaires scolaires. Des dérogations pourront être octroyées au cas par cas sur base des autorisations d’occupation délivrées par le Collège.

Diminution du ralenti nocturne ou de week-end à 13° (au lieu de 14°)

Adaptation des périodes de chauffe aux nouveaux rythmes scolaires 

Avec 2 semaines de congés à l’automne, et autant au printemps, contre une avant, la réforme des rythmes scolaires va permettre certaines économies. Les éventuelles occupations en soirée seront revues afin d’être rassemblées dans les bâtiments les plus économes. 

Réduction de la température de l’eau des piscines et fermeture des piscines scolaires pendant les vacances.

A Jonfosse et à Grivegnée, ainsi que dans les piscines scolaires, la température de l’eau sera réduite de 1° (passage de 27° à 26°).

En outre, les 3 piscines scolaires de Burenville, Laveu et Xhovémont (uniquement ouvertes pour les écoles et certains clubs sportifs) seront fermées durant les vacances scolaires. La température de l’eau y sera abaissée en fonction des conditions climatiques du moment

Arrêt anticipé des fontaines publiques : 1er octobre au lieu du 1er novembre

Eclairage public 

D’ici la fin de l’année, 4.600 points lumineux, en priorité les plus énergivores, auront été remplacés. Cette modernisation du réseau permet d’économiser 1.900.000 Kwh par an

Extinction de l’illumination des bâtiments publics dès 23h au lieu de minuit et suppression de la période d’éclairage en matinée (6h-8h).

Sont notamment concernés l’ORW, l’Hôtel de Ville, l’église Saint-Vincent, la Collégiale St-Barthélemy…

Des contacts seront pris avec le SPW pour transposer cette mesure aux éclairages des ponts sur la Meuse.

Illuminations de fin d’année : réduction du nombre d’heures d’éclairage

Traditionnellement, l’ensemble des illuminations LED sont activées 50 jours/an pour une période de 10 heures, ce qui représente une consommation annuelle de 30.000 Kwh.

Dès cet hiver, la durée d’utilisation des éclairages festifs sera réduite de 2h par jour : les éclairages ne seront plus allumés le matin (2h).

La réduction des illuminations à 45 jours/an sur une période de 8 heures permet une réduction de 8.500 Kwh.

Commerces, publicités lumineuses…

Le Collège invitera les commerces à fermer leurs portes durant la période hivernale, suggérera aux gestionnaires de panneaux publicitaires de réduite la durée d’illumination de ceux-ci.

Un contact sera également pris avec les gestionnaires des panneaux publicitaires pour leur demander de réduire la durée d’illumination de ceux-ci.

 

Alain W 

 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte