RTC

Le SPF Finances lance une campagne pour utiliser les pièces de monnaie "dormantes"

 08 juillet 2024 09:30   Belgique


Un milliard et demi d'euros "dorment" dans les poches, les tiroirs ou encore au fond des canapés des Belges. Soit plus de 4,2 milliards de pièces de monnaie, dont les commerçants feraient bon usage pour rendre le compte juste à leur clientèle. Pour encourager les citoyens à exhumer leur mitraille, la Trésorerie du SPF Finances a lancé lundi une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux, baptisée #spendyourchange.

Malgré les grandes quantités de pièces frappées chaque année, la Belgique est confrontée à un problème de circulation de la petite monnaie. La faute aux pièces "dormantes" dans les poches et à la maison, selon le Service public fédéral.

Or, "en réactivant seulement 2% de ces pièces dormantes" en allant acheter son pain ou son journal par exemple, "nous pourrions économiser annuellement plus de cinq millions d'euros de coûts de production" des nouvelles pièces de monnaie. Cette production a également un impact environnemental, puisque les matières premières (cuivre, nickel) proviennent d'Amérique du Sud ou d'Asie. Importer les matières depuis ces régions éloignées, puis fabriquer les pièces rejette d'importantes quantités de CO2 dans l'atmosphère.

Outre l'option de dépenser sa monnaie en menus achats, il est aussi possible de l'échanger contre des billets auprès des banques, ou gratuitement à la Banque nationale de Belgique. De nombreuses associations récoltent également les pièces à des fins caritatives, conclut le SPF.

Belga