RTC

Onze bus hybrides retirés du réseau TEC après un incendie

Photo d'illustration - Image Belga - Archive
 28 mai 2020 10:02   Province de Liège


Suite à l'incendie d'un bus hybride à Liège le 9 mai dernier, les 162 bus du même type du réseau TEC wallon ont été passés en revue. Et onze d'entre eux présentaient la même pièce défectueuse, rapportent les titres Sudpresse jeudi.

Le 9 mai dernier, un bus du TEC Liège a été entièrement détruit dans un incendie qui a aussi valu à deux maisons voisines d'être fortement endommagées. Il s'agissait en fait d'un véhicule hybride de la société Solaris qui fonctionne à l'électricité et au diesel. Au cours de ces deux dernières années, le TEC en a mis 162 en circulation sur son réseau afin de diminuer son empreinte écologique et de réaliser des économies de carburant.

Une enquête sur l'incident a été directement menée en tenant compte du témoignage du chauffeur et des nombreuses vidéos prises par des riverains. "Il en résulte que la cause probable de l'incendie du moteur de ce bus à Liège est une pièce défectueuse du système d'échappement", explique Carine Zanella, porte-parole du TEC Liège-Verviers. "Les experts parlent à ce propos d'une 'fatigue technique'". Après une ou deux années à peine d'exploitation, le constat semble un peu étonnant. D'où l'inspection complète qui a été réclamée par l'Office du Transport Wallon - qui gère les TEC - des 162 véhicules hybrides qui composent sa flotte. "Onze autres présentaient le même défaut et ils ont été immobilisés le temps de remplacer cette pièce", reprend Stéphane Thiery, porte-parole de l'OTW. "Et nous avons demandé une attention particulière lors de chaque inspection mensuelle de tous ces bus hybrides".

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte