RTC

Vignobles : des bougies pour lutter contre les gelées nocturnes

 13 avril 2021 09:12   Bassenge


 C’est une première cette année, les vignerons liégeois doivent protéger les vignes du gel nocturne, et cela donne des images de bougies allumées en pleine nuit dans les vignes, comme on en voit dans les plus grands vignobles français

 

Dans la Basse Meuse, à Oupeye où ont été tournées nos images, un hectare est protégé par 400 bougies, disposées à intervalles réguliers.  Selon la température, les viticulteurs allument une proportion plus ou moins importante de foyers ; le dispositif permet de gagner jusqu’ à 3 degrés…

 

« Les bougies ont deux effets ; par rayonnement, elles vont réchauffer l’atmosphère mais aussi elles vont générer une couverture « nuageuse » qui va empêcher la chaleur de s’évacuer trop rapidement » précise Romain Bevillard, Maître de chai au Domaine viticole « Vin de Liège »

 

Les nuits de gel, les viticulteurs organisent des tours de garde pour surveiller les températures, parcelle par parcelle. Les températures sont prises grâce à des sondes, placées sur chacune des parcelles. Les bourgeons sont déjà sortis, et pour certains cépages, ils sont plus fragiles que d’autres : ceux du Muscaris, plantés ici, sont particulièrement sensibles au froid.

 

Les conséquences du gel peuvent se faire sentir sur plusieurs récoltes. L’an dernier, le coup de gel autour du 15 mai avait empêché de sortir deux cuvées ! On n’en est pas encore là : jusqu’à présent, les bourgeons des futurs raisins ont pu être préservés…

 

Les viticulteurs resteront attentifs au moins jusqu’aux saints de glace, à la mi-mai, pour préserver leur récolte des dégâts du gel...

Eric O / Alain W








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte