RTC

Chênée: le marché retrouve la place du Gravier

 04 janvier 2022 15:20   Liège


Le centre de Chênée reste encore bien marqué par les inondations. Il a retrouvé un peu de vie aujourd’hui avec le retour sur la place du Gravier du marché hebdomadaire. Il n’y avait pas foule, mais c’est une étape importante dans le processus de reconstruction du quartier.

Près de six mois après les crues dévastatrices, le centre de Chênée reste encore bien marqué par les inondations. Un peu de vie toutefois ce mardi avec la reprise du marché hebdomadaire sur la place du Gravier. Un retour très attendu par les habitants du quartier.

« Oh oui, on est très contents de reprendre nos habitudes. Ce n’était pas la même chose sur le parking du Troc, c’était moins pratique », affirme un habitant ce matin.

« On n’a plus que cela pour faire nos courses dans le quartier », confirme cette dame également de sortie ce matin. « Tous les autres commerces restent fermés, il n’y a que le Colruyt, mais il est fort éloigné, et la boulangerie Thonon est toujours fermée ! »

Après avoir été déplacés momentanément, les ambulants sont également heureux de retrouver leur emplacement et leurs clients.

« Oui, on est heureux de revenir ici et de retrouver nos clients. Ils viennent aussi pour partager un moment convivial », explique ce vendeur de café. Même son de cloche chez le rôtisseur : « On sent bien que cela leur fait du bien de revenir ici et de reprendre leurs habitudes ».

Même s’il n’y avait pas foule ce martin, le retour du marché hebdomadaire fait partie du processus de reconstruction. Une étape importante pour l’ensemble du quartier.

« C’est vrai qu’il n’est pas à sa pleine capacité aujourd’hui, mais nous sommes aussi en basse saison et il faut que chaque chose reprenne son cours au fur et à mesure. Mais c’est déjà très bien qu’il puisse se tenir ici aujourd’hui » , commente Elisabeth Fraipont, échevine du commerce de la ville de Liège.

Le bourgmestre Willy Demeyer avait également fait un tour ce matin place du Gravier à Chênée.

Sans le marché hebdomadaire, le bas de Chênée reste encore privé de nombreux commerces. La boulangerie n’a toujours pas pu rouvrir ses portes. Les travaux sont toujours en cours.

« C’est vraiment très long, mais nous avons eu la visite des assurances très tard également. On espérait ouvrir pour les fêtes de fin d’année, mais ce sera plutôt pour la Saint-Valentin », explique Géraldine Thonon.

Commerçants et habitants entrevoient tout doucement le bout du tunnel. Le quartier finira par se relever de ces terribles inondations, mais conservera encore longtemps ses cicatrices.

Sophie Driesen

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte