RTC

Job Day Eloy: 40 opérateurs de production recherchés

 21 janvier 2022 14:38   Sprimont


Un grand job day était organisé ce vendredi au sein de l’entreprise Eloy à Sprimont. La société engage en effet 40 personnes pour son département de traitement des eaux. C’est la première fois qu’un recrutement de cette ampleur est organisé sur le site. La ministre de l’emploi est venue soutenir cette initiative.

 

L’entreprise Eloy à Sprimont organisait ce vendredi un grand job day pour son département traitement des eaux. Près d’une centaine de candidats ont été convoqués pour une visite d’information. L’occasion de présenter les activité de la société familiale née en 1965 et qui n’a cessé de progresser.

« Il n’y a pas réellement de profil recherché, nous tablons sur la motivation des candidats qui seront formés ici-même en tant qu’opérateurs de production », précise Frédéric Corman, directeur de la communication chez Eloy.

La ministre de l’emploi, Christie Morreale était sur place ce matin. Ce job day représente de belles perspectives d’avenir pour les candidats.

« C’est vraiment une belle opportunité pour les candidats motivés car d’un CDD, ils peuvent accéder à un CDI et à une carrière complète dans cette entreprise qui entend employer exclusivement de la main d’œuvre locale », commente Christie Morréale, ministre wallonne de l’Emploi et de la formation.

Pour ce premier recrutement de masse chez Eloy, la visite des installations faisait partie du processus. Pour familiariser les candidats avec leur futur environnement de travail.

Vita Bay et Stean Kanegolgoule font partie des candidats. Ils sont bien motivés à intégrer l’entreprise. Ils en étaient encore plus convaincus après avoir effectué la visite.

A la manœuvre de ce grand job day, c’est le Forem qui opère. « 150 personnes ont été contactées par notre intermédiaire. Seuls 90 ont été convoquées aujourd’hui mais d’autres recrutements sont prévus, notamment pour le département construction avec le Coup de poing pénurie que nous organisons début février », précise Anne-Sophie Dagneau du Forem.

Après la visite, les candidats devaient être reçus pour des entretiens individuels. 40 d’entre eux viendront grossir les rangs de l’entreprise qui emploie actuellement 500 personnes.

Sophie Driesen








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte