RTC

La crise, une opportunité de changement pour les administrations communales wallonnes

 28 juillet 2020 11:12  


Plus de neuf communes wallonnes sur dix ont développé des solutions pour faire face aux problèmes posés à leurs services par la crise du coronavirus, ressort-il lundi d'une étude menée auprès de 44 administrations de Wallonie par le Smart City Institute de l'École de Gestion de l'Université de Liège. Plus de la moitié (55%) entend d'ailleurs poursuivre les efforts entrepris.

La crise du coronavirus a été vécue comme une situation problématique dans la grande majorité (89%) des administrations communales. Au premier rang des problèmes soulevés (44%): la réorganisation du travail, principalement l'instauration du télétravail.

Vient ensuite la gestion de la communication (36%) "entrante" (directives émanant du fédéral et des provinces) et "sortante" (à destination du citoyen).

Un peu moins d'un tiers des communes interrogées pointe également la gestion des masques et du matériel de protection (31%) et la gestion globale de la crise (28%) comme problématiques. Enfin, la fermeture des commerces et le ralentissement de l'économie locale sont soulignés par 23% des répondants.

Plus de la moitié des communes (54%) identifient d'ailleurs les commerçants et le secteur de l'horeca comme étant les principales victimes de la crise. Pour leur donner un petit coup de pouce, 53% des administrations répondantes les ont soutenu financièrement (généralement sous la forme d'une réduction ou annulation de taxes), tandis que 36% d'entre elles leur ont fourni un soutien logistique (extensions de terrasses facilitées, fourniture de matériel pour respecter la distanciation sociale).

En interne, 50% des communes ont adopté le télétravail (44%), les vidéoconférences, ainsi que les réunions virtuelles (comme la tenue des conseils et collèges communaux en ligne - 33%) afin de respecter les mesures obligatoires d'éloignement physique.

Près de la moitié des répondants (47%) déclarent en outre avoir développé de nouveaux moyens pour communiquer avec leurs citoyens (plateformes en ligne, ouverture d'un centre d'appel, etc.).

armi les 44 communes wallonnes sondées par questionnaire entre le 15 et le 30 juin, 55% veulent conserver à long terme au moins une des solutions mises en place durant la crise, 31% l'envisagent et 14% ne savent pas encore. Le télétravail et les "solutions numériques nouvellement adoptées" (modernisation des réseaux, téléphones et ordinateurs, vidéoconférences mais aussi guichets électroniques, prise de rendez-vous en ligne...) arrivent en tête (65%).

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte