RTC

La ville d'Ans soutient le commerce local avec des chèques "covid-19"

Photo d'illustration - Source : Belga
 14 juillet 2020 12:10   Ans


Le conseil communal d’Ans, à l’unanimité, consacre 600 000 euros en chèques commerce covid-19 pour soutenir les acteurs locaux. En parallèle, des primes seront également octroyées aux habitants les plus impactés par la crise sanitaire.

Achetés par les citoyens au prix de 25 €, les chèques auront une valeur de 35 € pour les commerçants participant à l’opération, la différence de 10 € étant prise en charge par la commune. Chaque ménage pourra acquérir ces chèques à raison d’un chèque par membre du ménage.

Ceux-ci pourront être achetés jusqu’au 31 octobre 2020 et utilisés jusqu’au 31 mars 2021.

Pour se procurer ces chèques, la population devra se rendre à la commune (sur rendez-vous) ou pourra se les procurer en ligne sur le site internet communal, où la liste des commerces participants à l’action sera communiquée. Les “grandes enseignes” exclues de cette action sont encore à définir.

Outre les 10.000 chèques commerces spécifiques Post Covid, plus de 5 700 chèques seront également émis. Tous les commerçants d’Ans sont invités à accepter ces primes, précise le conseil communal d’Ans.

Des primes pour le commerce, y compris l’Horeca, et les intermittents du spectacle

Des primes de 300 € pour le commerce de détail et de 500 € pour l’Horeca seront octroyées aux commerçants. Pour obtenir ces primes, les commerçants locaux devront justifier d’une attestation de « Droit passerelle ».

Le but de cette injection dans l’économie locale est de “soutenir les habitants avec une perte de pouvoir d’achat ainsi que ceux ayant travaillé en première ligne comme les membres du personnel de maisons de repos, les couturières et autres bénévoles”, explique Monsieur le Bourgmestre Grégory Philippin. Ceux-ci pourront obtenir une prime d’un montant de 100 euros, tout comme les infirmier.e.s.

Les intermittents du spectacle (500 €), les enseignants (50 €) ou encore les gardiens de la paix (200 €) sont également concernés.

En effet, le commerce local n’a pas été le seul à souffrir face à cette crise. Les personnes à faibles revenus, les travailleurs ansois mis en chômage temporaire ou les indépendants bénéficiaires du droit passerelle pourront aussi obtenir un chèque de 50 euros ainsi qu’un chèque bonus de 10 €/enfant. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte