RTC

Liège a consacré 700.000 euros à la culture à travers la crise

Photo d'illustration - Image Belga
 27 avril 2021 11:15   Liège


Le collège communal de la ville de Liège n'exclut pas la possibilité de dégager des moyens supplémentaires pour aider les lieux culturels à s'équiper en vue de leur réouverture au public, lorsqu'ils y seront autorisés, a indiqué lundi le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, en réponse à une interpellation portant sur une aide à octroyer aux associations et lieux culturels en vue d'être qualifiés de "Covid safe".

Cette interpellation fait suite à la carte blanche de trois experts, parue le 12 avril dernier, dans laquelle ils affirmaient qu'il est temps d'adapter la stratégie face à la pandémie de Covid-19. Ils préconisaient ainsi une réouverture des lieux de contacts, y compris les lieux culturels, en ayant recours à des dispositifs de ventilation, de désinfection de l'air, des filtres EPA, des détecteurs CO2 et protocoles de circulation afin d'éviter la transmission aérogène (NDLR: dans l'air) dans des lieux clos.

"Ce serait une manière d'enfin permettre aux associations et lieux culturels d'envisager une réelle réouverture et non un jeu de yo-yo. Évidemment, de telles installations demandent un investissement que de petites structures ne peuvent se permettre", a souligné le conseiller PTB Antonio Gomez Garcia.

Le bourgmestre liégeois a d'emblée rappelé que la Ville est allée à la rencontre des acteurs culturels dès septembre 2020. "Nous les avons aidés à rédiger leurs protocoles, nous leur avons fourni du matériel et nous avons pris en charge les frais liés à l'élaboration des avis des virologues. Tous les subsides prévus initialement au budget 2020 ont également été maintenus", a-t-il indiqué.

Le bourgmestre a ajouté qu'une enveloppe de 200.000 euros a été dédiée à la prise en charge des frais fixes de 29 structures situées sur le territoire liégeois afin de palier partiellement à leurs pertes de recettes. Une enveloppe qui a été reconduite en 2021 et portée à 250.000 euros.

"Si l'on ajoute les 100.000 euros consacrés en 2020 à l'opération Place aux artistes, qui deviennent 150.000 euros cette année, la Ville aura soutenu le secteur culturel à hauteur de 700.000 euros depuis le début de la crise", a souligné Willy Demeyer, qui craint en effet que les lieux culturels devront s'équiper de matériel en vue de leur réouverture.

"Ce qui représente un coût alors que les trésoreries sont à sec et que les salles devront certainement fonctionner avec un public réduit. Le collège est et reste donc attentif et n'exclut pas de rajouter des moyens supplémentaires pour aider les lieux culturels à s'équiper", a conclu le bourgmestre de Liège.

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte