RTC

Liege Airport positive malgré sa rétrogradation par le transporteur américain

Photo d'illustration - Archive
 20 janvier 2021 09:47   Grâce-Hollogne Liège


L'aéroport de Liège, dont Fedex est l'opérateur le plus important, a appris "avec surprise et sans concertation préalable" la décision du transporteur américain de réduire de plus d'un tiers son personnel en Cité ardente. "La bonne nouvelle cependant, c'est qu'ils restent", a positivé mardi auprès de l'agence Belga le porte-parole de l'aéroport, Christian Delcourt.

Dans le cadre de l'intégration de la société néerlandaise TNT, acquise en 2016, Fedex a décidé que Liège serait désormais le hub secondaire de son réseau aérien pour l'Europe centrale, derrière Roissy. Avec pour conséquence la suppression de 671 emplois à Bierset.

La direction de Liege Airport a appris la nouvelle "avec surprise". Elle rencontrera dans les prochains jours le management de Fedex "afin de mieux comprendre les motivations de cette restructuration, d'examiner les conséquences de cette décision et ses implications opérationnelles".

L'aéroport reste cependant positif. La "bonne nouvelle", c'est que Fedex, premier employeur et opérateur de Bierset avec 40% du tonnage, ne quitte pas l'aéroport liégeois, relève son porte-parole.

"TNT était un opérateur historique, depuis le début en 1998, et opérait à l'époque 90% de l'activité. Nous l'avons aidé à grandir, mais nous nous sommes également diversifiés. Nous avons été gagnants quand ils ont quitté Cologne, ici nous sommes perdants, ça va parfois dans un sens puis dans un autre", relativise M. Delcourt.

Une autre raison qui permet à Liege Airport d'éviter de dramatiser, ce sont ses résultats records sur l'année écoulée, avec une hausse de 24% des volumes traités. "Compte tenu du trend positif de l'activité et grâce à nos autres clients, les perspectives de développement restent importantes." Même si ces perspectives devraient être freinées pendant quelque temps, la place laissée par Fedex va permettre de renforcer encore la diversification en accueillant un autre opérateur.

Le ministre de l'Emploi, Pierre-Yves Dermagne, a annoncé en fin d'après-midi qu'il recevra les représentants des travailleurs de Fedex "ces prochaines heures", ainsi que les représentants des employeurs ce mercredi.

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte