RTC

Mecamold : dernières concessions de la direction

 30 janvier 2019 14:05   Herstal

La direction de Mecamold a octroyé de nouvelles concessions aux représentants des travailleurs à l'occasion de la réunion dite de la dernière chance, suite au blocage des négociations depuis de nombreuses semaines. Outre des aménagements pécuniaires, la direction de Mecamold a également accepté de revoir le nombre de licenciements à la baisse, celui-ci passant de 44 à 35.

La direction accepte également que des départs se fassent sur une base volontaire mais en fonction d'une double liste, celle des syndicats et une seconde de la direction afin de garder les profils et le savoir-faire nécessaires à la poursuite des activités. La direction octroiera à ces travailleurs une prime de départ de 1400 euros brut par année d'ancienneté complète.

La direction de l'entreprise attend désormais que les ouvriers, qui ont toujours refusé l'accord social, se positionnent pour ce 1er février à midi. "Si ces conditions ne sont pas acceptées et traduites dans une convention collective de travail signée d'ici là, nous devrons procéder au licenciement des 44 travailleurs aux conditions légales, comme nous l'avions prévu et annoncé en début de semaine aux travailleurs", assure Jérôme Gasquet, administrateur-délégué de Mecamold. La direction demande aussi au personnel de remettre rapidement l'outil de production en route et d'installer les trois nouveaux équipements représentant plus d'un million d'euros d'investissement. Les carnets de commandes sont garantis jusqu'en mai 2023, assure encore M. Gasquet

  






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte