RTC

Pluie et ciel gris pour le commerce liégeois

 18 juin 2024 15:55   Liège


La météo est au centre de toutes les conversations et l'on se demande vraiment quand on va sortir de ce printemps pourri. Un temps maussade qui impacte directement le secteur Horeca et les commerces liégeois. 

Les parapluies étaient une nouvelle fois de sortie dans les rues de Liège. Un printemps pourri qui impacte directement le secteur Horeca et surtout les terrasses qui sont désertées. "C'est un peu compliqué. Après, on s'en sort toujours à l'intérieur, il y a toujours une bonne ambiance, donc ça va " explique le serveur d'un café.
"Beaucoup de gens ne sortent pas aussi à cause du temps. S'ils sortent, c'est vite fait, bien fait pour aller chercher ce dont ils ont besoin, mais pour boire un verre, c'est compliqué" explique la gérante d'une brasserie.
 
Le commerce souffre aussi d'un manque de fréquentation et les commerçants affichent déjà des pré-soldes pour attirer les chalands. "Le temps n'étant pas avec nous, on est obligé de faire des pré-soldes parce que le stock est là. Les nouvelles collections arrivent déjà" explique une commerçante.
"On souhaiterait déplacer la date des soldes parce que vu le mauvais temps, on ne vend que de la mi-saison, la clientèle ne sait pas se projeter dans l'été. On n'a encore vendu aucune robe d'été" explique une autre commerçante de vêtements.
 
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, certains commerces sont moins impactés par cette mauvaise météo. " Au niveau de la vente des maillots, pour nous, tout fonctionne bien parce que les gens quittent la Belgique et partent en vacances. Donc, ça ne change pas grand-chose pour nous" explique la gérante d'une lingerie.
"Nous, on s'en sort bien parce qu'on a un salon de dégustation et on continue, comme en hiver, à faire des crêpes et des gaufres mais il manque les petits cornets de glace, les petits pots" explique un glacier.
 
Quant à la marchande de parapluies, ses ventes ne sont pas au beau fixe. "Le trop nuit dans tout. S'il fait trop mauvais, les gens ne sortent pas de chez eux. S'il fait trop beau, on ne sort pas non plus parce qu'on a trop chaud. Donc, dire qu'on ne vend pas, ce serait mentir, mais ce n'est pas la vente qu'on devrait faire " explique la vendeuse d'un magasin d'accessoires.
 
En tout cas, tous les commerçants attendent avec impatience le retour du beau temps qui est prévu pour la dernière semaine de juin.