RTC

Récolte tardive pour les abricots de la ferme de Freloux

 20 aout 2021 13:59   Fexhe-le-Haut-Clocher


Même s’ils n’ont pas été dorés par le soleil cet été, les abricots belges sont bien là. La ferme de Freloux est en pleine cueillette. Seules les variétés les plus tardives et les plus résistantes ont bien donné. Les fruits sont cependant moins sucrés que l’an dernier.

Contrairement à ce que l’on aurait pu croire, vu la météo exécrable de cet été, les abricotiers de la ferme de Freloux portent bien leurs fruits.

« Sur mes 9 variétés, il y en a eu deux qui ont très bien porté. Ce sont celles que l’on récolte actuellement. Des variétés plus tardives et plus résistantes qui conviennent mieux à nos latitudes », sourit Stephan Jansen, agriculteur de la ferme de Freloux (Fexhe-le-Haut-Clocher).

 

Et la récolte est très tardive cette année. Les conditions climatiques y sont pour beaucoup, mais ce sont les gelées du printemps qui ont fait craindre le pire. La cueillette a débuté il y a une dizaine jours. Les fruits sont bien mûrs sur les branches, prêts à être dégustés sur place.

« A cause de la pluie, j’ai eu quelques fruits éclatés. J’ai surtout eu peur aux gelées du printemps, où nous avons dû allumer les bougies pour éviter de tout perdre. Cela a eu un coup sur mon budget, mais dans l’ensemble on devrait rentrer dans nos frais cette année. Je table sur une récolte totale de 2 tonnes, comme l’an dernier », précise-t-il.

 

C’est en 2016 que Stephan Janssen lançait sa production d’abricots en parallèle avec le centre fruitier wallon de Merdorp. Les arbres ont bien résisté au climat belge et donnaient leurs premiers fruits en 2019. Un véritable succès auprès des consommateurs qui en redemandent saison après saison.

« C’est un fruit attirant, et très vite il a été adopté par les consommateurs de la région qui n’hésitent plus à venir ici acheter leur ravier. Cette année, cependant, les fruits sont moins sucrés, faute de soleil. »

 

Ici, on prévoit encore une dizaine de jours pour la cueillette. Les fruits sont vendus presqu’exclusivement à la ferme de Freloux, au prix de 6 euros le kilo. La récolte du jour s’annonce plutôt bonne.

Pas toujours facile de contenter tout le monde. Lors des ventes à la ferme, les raviers partent comme des petits pains. De 17h à 19h, les lundis et vendredis, mais mieux vaut venir tôt si vous ne voulez pas repartir bredouille… Les abricots de Freloux ont en effet bonne réputation.

 

Sophie Driesen

 

https://www.facebook.com/freloux.be/

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte