RTC

Huy: bientôt une nouvelle école pour Outre-Meuse?

 17 septembre 2021 15:17   Huy


L’école communale d’Outre-Meuse à Huy a besoin d’une sérieuse rénovation. Les autorités communales envisagent même une toute nouvelle implantation. Un projet estimé à 10 millions d’euros est sur les rails en attente de subsides. Le ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Frédéric Daerden, était sur place ce vendredi matin.

L’école communale d’Outre-Meuse a été inaugurée en 1970. Le bâtiment en préfabriqué entre dans sa 51ème année et est plutôt en bout de course malgré de multiples travaux de rénovation. Les autorités communales envisagent de démolir la structure pour y ériger une nouvelle implantation.

« Toutes nos écoles ont été rénovées, même celle-ci, mais on arrive à un stade où il faut aujourd’hui envisager autre chose pour cette école à encadrement différencié », explique Christophe Collignon, bourgmestre en titre de Huy. « On sait qu’il existe une enveloppe de 400 millions d’euros dans le cadre de la relance et que l’on peut prétendre à des subsides. Les travaux sont évalués à 10 millions d’euros pour une toute nouvelle école ».

C’est dans ce cadre que le ministre du budget de la Fédération Wallonie -Bruxelles effectuait la visite des lieux ce vendredi matin. Le plan de relance prévoit en effet une enveloppe de 400.000.000 d’euros dont 1/3 est consacré aux bâtiments scolaires communaux. L’école d’Outre-Meuse pourrait en bénéficier.

« Indiscutablement, cette école doit être rénovée », constate Frédéric Daerden, ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles. « Maintenant il y a deux moyens d’obtenir des subventions, que ce soit via le plan de relance ou via les grands chantiers de l’enseignement. Le plus avantageux est bien sûr le financement européen. »

 

Les grandes lignes du projet de la nouvelle école ont déjà été définies. On prévoit une seule structure avec les classes à l’arrière et un dépose-minute à l’avant. Les travaux se dérouleraient en deux phases.

« Oui, on envisage de tout regrouper sur un seul bâtiment en longueur. Pendant les travaux, ils seront rassemblés dans une des trois structures qui existent aujourd’hui, puis dans des modules préfabriqués lorsque les travaux seront plus avancés. Si ça ne suffisait pas, la ville de Huy peut encore trouver des solutions provisoires pour nos élèves », explique Cathy Borguet directrice de l’école communale d’Outre-Meuse à Huy.

Les installations accueillent actuellement 135 élèves de primaire et 71 en maternelle dans un encadrement différencié. L’objectif est d’augmenter la capacité de l’école mais aussi son confort. Pour bénéficier du plan de relance et des fonds Feder Huy doit rentrer sa candidature pour la fin de cette année.

Sophie Driesen








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte