RTC

Incompréhension de l'administratrice-générale de l'ULiège démise de ses fonctions

 07 juin 2024 09:19   Liège


Anne Girin, administratrice-générale de l'institution depuis 2020 et récemment démise de ses fonctions de manière anticipée, a jugé jeudi la décision du conseil d'administration (CA) de l'université "incompréhensible" et "parfaitement infondée". Elle estime être visée par "une cabale caractérisée" à son encontre.

Lors d'une réunion mercredi soir, le CA a suivi à l'unanimité l'avis négatif de la commission d'évaluation de mi-mandat de Mme Girin. Son mandat devait prendre fin dans deux ans.

Dans un message diffusé en interne au personnel et aux étudiants de l'ULiège jeudi en fin d'après-midi, et transmis à Belga,  la rectrice de l'ULiège et présidente du CA,  Anne-Sophie Nyssen, confirme qu'"après examen approfondi des éléments du dossier et audition de l'Administrateure, et pour des raisons dûment motivées, le CA a, à l'unanimité, fait sienne la conclusion du rapport de la Commission et confirmé la mention 'défavorable' avec pour conséquence légale, une fin de mandat anticipée".

Dans une réaction par communiqué de presse, l'intéressée Anne Girin indique toujours attendre de recevoir la notification de la décision du CA. Elle annonce son intention d'introduire "tout recours utile contre cette décision inique et dépourvue de tout motif régulier".

Les membres de la commission d'évaluation "ont manifestement été mal informés, sur base d'affirmations péremptoires non étayées", argumente Anne Girin, assurant que les dossiers pointés comme problématiques n'ont pas été abordés avec elle lors de son audition.

Mme Girin assure encore avoir "toujours respecté scrupuleusement la législation et, en particulier, la loi sur les marchés publics", mais avoir aussi "toujours privilégié l'intérêt de l'institution en toute circonstance".

"Je n'ai commis aucune faute et je réfute complètement la notion de 'manquements sérieux' qui est vexatoire et fausse", ajoute-t-elle encore. "Mon incompréhension est totale et la décision est parfaitement infondée", assure-t-elle.

La rectrice de l'ULiège indique par ailleurs dans sa communication interne que "la parfaite continuité des missions est assurée, dans l'intérêt de l'Université et de la communauté universitaire".

Belga