RTC

L'école Léona Platel inaugure ses nouveaux locaux

 05 septembre 2021 12:48   Liège


Ce vendredi après-midi, Willy Demeyer et Maggy Yerna étaient accompagnés de deux ministres pour inaugurer les nouveaux locaux de l'école Léona Platel. L'établissement vise à intégrer des services de soin ciblé sur les handicaps moteurs cérébraux au sein de l'école. Il se situe dans l'écoquartier de Coronmeuse.

Un établissement scolaire combiné à un service médical pour ces élèves avec un handicap moteur cérébral. L’école Léona Platel a réalisé sa rentrée en temps et en heure dans l’écoquartier de Coronmeuse. "C'est le nouveau bâtiment qui accueille les deux fonctions qui existaient déjà à Coronmeuse. Les bâtiments ont dû être détruits car ils étaient vétustes. Ici, nous avons une nouvelle infrastructure qui est plus adaptée pour accueillir ces deux fonctions", indique Maggy Yerna, l'échevine liégeoise du logement, qui est par ailleurs la présidente de l'intercommunale iSoSL.

Le centre de rééducation peut accueillir jusqu’à 40 enfants qui viennent de l’école ou d’ailleurs

Jusqu’à 110 élèves pourront être accueillis au sein de l’école. En parallèle, le centre de rééducation peut accueillir jusqu’à 40 enfants qui viennent de l’école ou d’ailleurs. Pour la directrice de l’établissement scolaire, c’est une réelle plus-value. "Avant le centre était annexé à notre école. Les élèves devaient donc quitter leur classe pour se rendre à leur rééducation. Ici, nous sommes dans le même bâtiment, les élèves peuvent donc en bénéficier tout en étant en classe ou dans un local juste à côté", se réjouit Sabrina Iapichino, la directrice de l’école Léona Platel.

Ils pourront maintenant bénéficier d’un suivi tout en apprenant

La ministre wallonne de la santé, Christie Morreale et le ministre de l'égalité des chances de la fédération Wallonie-Bruxelles, Frédéric Daerden ont également visité ces lieux d’un nouveau genre. En effet, c’est le premier établissement public du genre en communauté française. Le budget total est de 9,2 millions d’euros. "Ce bâtiment s'intègre parfaitement dans cet écoquartier, c'est un bâtiment très agréable aussi bien pour le personnel et les élèves, que pour les riverains. Un projet novateur comme celui-ci est une belle plus-value pour ce quartier", estime Christie Morreale. Pour ces enfants et leur parent, cet établissement est un gain de temps. Les soins médicaux liés aux problèmes moteurs cérébraux sont nombreux. Ils pourront maintenant bénéficier d’un suivi tout en apprenant. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte