RTC

Liège: crèches sinistrées, enfants replacés

 14 septembre 2021 09:16   Liège Province de Liège


À Liège, 43 bâtiments et complexes scolaires communaux ont été touchés par les inondations. C’est le cas notamment à Angleur à la crèche de la Dîme. Les enfants et le personnel ont pu être accueillis par une autre crèche liégeoise. 

La crèche de la Dîme à Angleur est dévastée. Les eaux sont montées à plus d’un mètre dans le bâtiment. Les 10 personnes qui y travaillent ont rapidement compris qu’il serait impossible de reprendre le travail en septembre. "On en a parlé à nos supérieurs et on a trouvé une solution. Les enfants et les employés ont pu être replacé à la crèche d'Hocheporte en attendant que tout soit rénové ici", détaille Alysson Delcommeune, la responsable de la crèche de la Dîme.

Pour le moment, les employés de la Dîme ne savent absolument pas quand ils pourront retrouver leurs locaux. Les travaux risquent de durer jusqu’en 2022. La ministre de l’Enfance de la Fédération Wallonie-Bruxelles est venue saluer les équipes liégeoises qui ont réussi à replacer les enfants des crèches sinistrées. "C'était très important que les enfants puissent être accueillis autre part. Je salue l'efficacité des acteurs de terrain liégeois. Outre ça, nous avons versé des avances pour que les travaux puissent commencer sans attendre les assurances", indique Bénédicte Linard, la ministre de l’Enfance de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

La ville a eu beaucoup de chance dans ce malheureux événement, car 2 crèches venaient d’ouvrir leurs portes: la crèche Sainte-Walburge et la crèche d’Hocheporte. Elles n’étaient pas encore complètes et ont pu accueillir ceux et celles dont les parents acceptaient de faire le déplacement. La ville de Liège dispose d’un peu moins de 900 lits répartis dans 28 crèches communales. Chaque lit compte, car la demande est très grande. Les crèches touchées vont donc devoir être rénovée au plus vite pour un retour à la normale. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte