RTC

Liège et l'Université Européenne des villes post-industrielles

© Arie Kers
 09 fevrier 2020 10:27   Liège


Le projet d’Université Européenne UNIC réunit des universités situées dans des villes post-industrielles : Bilbao, Bochum, Cork, Istanbul, Oulu, Rotterdam, Zagreb et Liège. Le projet UNIC vise à promouvoir le rôle de ces universités, comme acteurs de la transition sociale, technologique et économique, et comme moteurs de l’inclusion dans des régions caractérisées par la super-diversité de leurs populations.

Ce 5 février 2020, à l'Université Erasmus de Rotterdam, les recteurs de huit universités européennes ont signé la déclaration de mission UNIC « l’Université européenne des villes post-industrielles ». Ensemble, ces 8 institutions se donnent pour mission de stimuler la mobilité et l'inclusion sociale dans des sociétés marquées par la super-diversité exigeant des modes de recherche, d'enseignement plus innovants, plus inclusifs, plus accessibles pour répondre aux besoins des populations. 

Les villes post-industrielles en Europe sont confrontées à un grand nombre de défis communs parallèlement à la transition d'une économie basée sur l'industrie manufacturière à une économie basée sur les services. Parmi ces défis : l’emploi des jeunes, l'impact des nouvelles technologies, la transition vers les sources d'énergie renouvelables et l'évolution des défis liés à la santé.

 

© Arie Kers

La candidature du projet UNIC sera soumise à la Commission européenne afin d’être officiellement reconnue parmi les Universités Européennes.

Campus, académie et laboratoires

UNIC, coordonné par l'Université Erasmus de Rotterdam et développé en étroite collaboration avec les étudiants des différentes universités, est une alliance à long terme qui repose sur trois piliers.

  1. Un Campus interuniversitaire : permettre aux étudiants, au personnel et aux chercheurs/enseignants de se déplacer sans problème pour étudier, se former, enseigner, faire de la recherche, travailler ou partager des services au sein de l'UNIC, indépendamment de leur milieu socio-économique et culturel.
  2. Une Académie de super-diversité : inciter les universités à accueillir des étudiants et du personnel de toutes origines.
  3. Les CityLabs : créer des lieux de rencontre pour échanger des connaissances dans et avec les villes universitaires.

Le Recteur Pierre Wolper a signé a déclaration de mission pour l’Université de Liège :

« La population étudiante de l’Université de Liège est fortement marquée par la diversité d’origine des populations historiquement venues et venant aujourd’hui à Liège. Nous partageons ainsi cette caractéristique de ce que les sociologues appellent la super-diversité avec beaucoup d’autres villes post-industrielles en Europe. C’est un enjeu considérable de faire en sorte que cette super-diversité impacte positivement et durablement le développement de ces villes et régions. Dans ce contexte, accéder à des formations universitaires inclusives, desquelles sont bannies toutes formes de discrimination, stimuler les échanges culturels, les débats et la mobilité des étudiants est essentiel. C’est l’objectif de l’alliance UNIC d’universités européennes, à laquelle l’ULiège va contribuer en partageant ses expériences concrètes d’engagement dans la vie socio-économique et culturelle de sa région. »

© Arie Kers 

Alain W










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte