RTC

Retour à la « presque » normale pour la rentrée du supérieur

 13 septembre 2021 17:00  


Ce début de semaine est marqué par la rentrée du supérieur. Cette rentrée, en code vert, implique le retour de tous les étudiants dans les auditoires. Dans les rangs, la joie de se retrouver s’est rapidement fait sentir, malgré les mesures Covid qu’il faut tout de même encore respecter. Sur les campus liégeois de HEC et du Sart-Tilman, ce retour est un réel soulagement tant pour les étudiants que les professeurs.

Mêmes masqués, les sourires sont lisibles sur les visages des étudiants du supérieur qui rentraient ce lundi matin. Ce ne sont peut-être pas des sourires à l’idée de recommencer à étudier, mais bien de se retrouver et d’entamer une nouvelle année.

A la sortie de l’auditoire, les discussions fusent. « C’était super, j’ai appris plein de choses et je pense que je vais passer une bonne année », « c’est incroyable parce que revoir plein de gens dans une salle, c’est beaucoup mieux que d’être seul face à son ordinateur », « l’année passée, c’était dur. On a dû préparer seul notre rentrée à l’université… Être enfin en présentiel, c’est excellent », témoignent plusieurs étudiants après ces quelques premières heures.

Le sentiment général entre les bancs est donc positif. Cette rentrée, c’est un soulagement. « C’est ça l’enseignement : c’est d’avoir le regard de l’étudiant en face de soi qui comprend, ou ne comprend pas, et de réagir en fonction de cela. Ce n’est pas du tout un enseignement à distance qui permettait cela. Il y a des bienfaits dans l’enseignement à distance, dont on gardera certains aspects. Mais, pouvoir être côte à côte pour avancer ensemble, c’est super et c’est comme ça que cela doit se passer », explique Eric Delhez, Doyen de la Faculté des Sciences Appliquées à l’ULiège.

La rentrée en présentiel était fortement attendue, certes. L’objectif désormais, c’est de ne pas faire marche arrière. Cette rentrée est donc possible sous plusieurs conditions et plusieurs mesures. « D’abord, évidemment, il y a le port du masque. Ensuite, il y a tout ce qui a été mis en place par l’Université pour continuer à tester les étudiants. Nous avons des tests salivaires par exemple. Nous encourageons aussi la vaccination. Il y a d’ailleurs un centre de vaccination au Sart-Tilman. Enfin, toutes les activités qui sortent du cadre d’études vont devoir se faire avec le Covid Safe Ticket, tant pour les étudiants que lors de conférences sur les sites de l’ULiège », indique Wilfried Niessen, Directeur général et Doyen de HEC. Des sens de direction sont également indiqués, mais vu le nombre important d’étudiants de retour sur place, ceux-ci risquent de ne pas être totalement respectés.

Ce retour dans les auditoires marque aussi la reprise de la vie estudiantine qui, malgré l’euphorie au sein des étudiants, est aussi marquée par certaines conditions. « En dessous d’un certain nombre de personnes, toutes les personnes voulant rentrer aux événements sont les bienvenues. Mais, au-delà d’une certaine quantité, nous allons devoir scanner les QR code ou vérifier les tests antigéniques qui prouvent que les personnes ne sont pas porteuses du virus », explique Nicolas Pepinster, président de l’association des étudiants de HEC. Quant aux baptêmes, les mesures en vigueur pour ceux-ci ne sont pas encore claires sur ces campus liégeois car elles varient selon les établissements.

Ce premier jour de rentrée était plutôt léger, voire festif. Encore quelques heures de répit avant le retour au sérieux car le début des cours est prévu pour demain.

O. G.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte