RTC

Élection rectorale ULiège : une place pour trois

 23 avril 2018 10:12   Liège

Ces mardi 24 et mercredi 25 avril aura lieu l’élection rectorale à l’Université de Liège.

Trois candidats sont en lice pour occuper le poste de recteur. Pierre Wolper et Eric Pirard, tous deux professeurs ordinaires au sein de la Faculté des Sciences Appliquées, et Albert Corhay, l’actuel recteur et professeur ordinaire à HEC, école de gestion de l’Université.

Un titre prestigieux pour lequel ils ont dû préparer un programme pour convaincre les électeurs.

 

 

Un programme et un slogan aussi.  Pour Albert Corhay, il s'agit de « ULiège, pour l’épanouissement de chacun ».Pour  Eric Pirard, « Ardente et rayonnante » tel est le slogan. Celui du dernier candidat, Pierre Wolper, est « Ensemble pour l’Université de Liège »

Des programmes de choix


Pour le doyen de la Faculté des Sciences Appliquées, Pierre Wolper, les trois principaux points qu’il défend sont une vision, une image et une position forte de l’ULiège. Pour cela, il tentera de donner une meilleure visibilité de l’institution, de son savoir et de sa position. Ensuite, il devrait se concentrer sur l’allègement du fonctionnement interne et sur la simplification des processus. Et, enfin, la création et la stabilisation des liens internes et externes sont au centre de ses préoccupations puisque, comme on peut le lire dans son programme l’homme tentera de « rendre la confiance, renforcer l’adhésion, susciter l’enthousiasme, tant pour le personnel que les étudiants : donnons du sens au travail de chacun dans le cadre rassurant d’objectifs clairs largement communiqués et partagés ».

La particularité de la candidature du second professeur ordinaire de la Faculté des Sciences Appliquées, Eric Pirard, c'est de se  faire sans équipe. L’homme se présente seul. Quand on se penche sur son programme, on remarque que le plus jeune candidat en lice – 57 ans – veut promouvoir le numérique dans l’enseignement avec des podcasts, des quizz... Il met également un point d’honneur à décliner une approche  durable tant au niveau des transports que de l’alimentation et de l’enseignement. Le dernier point important de son programme se concentre sur le programme Erasmus qu’il tentera d'intensifier à l’ULiège, induisant de facto une visibilité à l’international de l'institution.

En ce qui concerne le programme de l’actuel recteur, Albert Corhay, il fait le bilan de ses 4 années au pouvoir. Ses priorités, en cas de réélection, se concentreront sur la mouvance de l’ULiège en passant pas une consolidation de l’approche stratégique. Il rejoint son concurrent Pierre Wolper en termes de simplification des procédures et des instances de décisions, en terme de valorisation des ressources humaines et du bien-être au travail pour toutes les catégories du personnel. Il s'agirait notamment repenser les bibliothèques et les espaces de travail. On notera également la volonté de promouvoir l’université au sein de la cité.

25 000 électeurs !

Mardi et mercredi prochain, c’est près de 25.784 personnes qui devront choisir leur futur recteur suivant un suffrage pondéré. Un choix qui entrera en vigueur dès le 1er octobre 2018.

Parmi toutes ces personnes, la pondération des votes se fait comme suit : 

personnel enseignant : 65 %

personnel scientifique : 10 %

personnel administratif, technique et ouvrier : 10 %

étudiants : 15 %

 

Pour être élu, le candidat devra obtenir 50% des voix. Dans le cas où aucun des prétendants au poste ne reçoit ce pourcentage, il faudra alors procéder à une seconde élection, un second tour parmi les deux ayant reçus le plus de voix. Ce second tour aura lieu – si besoin – 8 et 9 mai.

 

Jennifer M, stagiaire

 

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte