RTC

Amay: des solutions à long terme pour éviter les inondations

 07 juin 2021 15:56   Amay


Ce vendredi, des inondations ont eu lieu notamment dans les communes d'Amay. 70 L d'eau au mètre carré sont tombés sur un très courte durée. Résultat, des coulées de boue qui ont occasionné beaucoup de dégâts. Pour éviter que cela se reproduise, la commune et la province s'activent, des solutions plus ciblées existent également pour les citoyens.

"L'eau a complètement rempli la cave, presque jusqu'au plafond. Voilà, on lave, on vide la cave... Il n'y a pas mort d'homme non plus", relativise Yves Albessard, un habitant d'Ampsin. Yves a été victime de dégâts des eaux ce vendredi dans la commune d’Amay. Comme beaucoup de ses voisins, ce lundi, il relativise. La commune les aide à dégager les décombres et les assurances devraient fonctionner. Ils espèrent juste que ça ne se reproduise plus.

"On a deux bassins d'orage, mais en 10 minutes, ils étaient remplis"

"On a deux bassins d'orage, mais en 10 minutes, ils étaient remplis. Ça pose question. Beaucoup de constructions sont apparues en amont, les sols sont moins perméables. Par ailleurs, les agriculteurs venaient de planter, les terres étaient donc à nu et ne retenaient pas bien l'eau. Puis il faut quand même souligner que 70 L au mètre carré sont tombés lors des événements. C'est un ratio très important et très localisé. Il faut qu'on étudie ces données avec l'IRM", explique Jean-Michel Javaux, le bourgmestre d’Amay.

Pour analyser, pourquoi la rivière est sortie de son lit, le service des cours d’eau de la province s’est déplacé. "On vient souvent faire des contrôles pendant l'année, on essaye de prévenir les inondations. Parfois, le cours d'eau sort de son lit. À ce moment-là, on revient après l'inondation pour être sûr que rien ne vient voucher l'écoulement après les fortes pluies", explique Bruno Khuat Duy, le directeur du service des cours d’eau de la province de Liège.

Se protéger en tant que particulier

Même si la commune et la province agissent régulièrement pour éviter ce type de drame. Les habitants peuvent aussi protéger leur habitation avec des sacs par exemple. "Il existe aussi des plaques en métal qu'on vient mettre face aux entrées de la maison. Après analyse, on constate que c'est cette technique qui fonctionne le mieux", analyse Bruno Khuat Duy.

Bref, il est compliqué de se prémunir contre la nature, mais des solutions existent pour les particuliers. En plus de cela, ce lundi, le service des cours d’eau a dégagé le ruisseau de Bende, pour éviter qu’un bouchon ne revienne causer des dégâts à Ampsin et les villages aux alentours. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte