RTC

Extension du Liège Airport : bientôt un débat au Parlement wallon suite à une pétition

Photo d'illustration - Belpress
 06 octobre 2021 12:20   Province de Liège


La pétition intitulée "Liège Airport : demande de débats avec auditions sur les conséquences environnementales, sanitaires et sociales du développement de Liège Airport" a été déposée en mai dernier par un riverain et à l'initiative de l'association "A contre courant". Le seuil des 1.000 signatures validées nécessaire pour obtenir un débat au Parlement de Wallonie vient d'être atteint.

L'extension de l'aéroport liégeois et la venue du géant chinois de l'e-commerce Alibaba fait grincer les dents de nombreux citoyens, comme Luc Joachims, le riverain qui a déposé cette pétition sur le site du Parlement de Wallonie. Les signataires réclament notamment l'audition de trois experts ainsi que le débat de questions telles que la possibilité de stopper toute expansion future de l'aéroport et celle de stopper les vols de nuit.

"Nous sommes très heureux qu’un débat puisse s’ouvrir, nous espérons qu’il sera transparent et large. Le temps est venu de mettre en débat le choix économique qui est fait avec tout cet argent public mis dans un aéroport. Il faut aujourd’hui retrouver un équilibre entre économie et qualité de vie de milliers d’habitants de la Région", a réagi Pierre Eyben, président de l'association "A contre courant".

"Ceci démontre à quel point ce sujet est mobilisateur, et combien le débat que nous réclamons est nécessaire", ajoute Luc Joachims, riverain de l'aéroport et déposant de la pétition. L'association d'éducation populaire "A contre courant" cite également le "gigantesque projet" de la firme logistique Weerts dans ce dossier d'extension de Liège Airport et explique que "tout cela va avoir d'énormes conséquences sur la circulation de camions dans l'agglomération".

Demandes citoyennes

"Une de nos demandes essentielles, c’est la fin des vols entre minuit et 6h du matin. Comme l’a montré une étude d’Anne-Sophie Evrard de l’université Gustave Eiffel dont nous demandons l’audition, le bruit la nuit tue des vies”, étaye Pierre Eyben.

"Nous voulons aussi que l’on intègre les émissions de GES liées aux activités aéroportuaires sur le territoire wallon à la trajectoire wallonne de réduction des gaz à effet de serre. Le chercheur Pierre Ozer dont nous réclamons l’audition a montré que ce seul aéroport anéantissait tous les efforts wallons”, poursuit Luc Joachims. L'audition de l'économiste Cédric Leterme "sur les risques économiques et sociaux liés au modèle économique" est également réclamée par ces citoyens.

La pétition restera en ligne jusqu'à la mi-novembre afin de poursuivre la collecte de signatures jusqu'au terme du délai imparti.

M.L.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte