RTC

Journées de l'eau : animations

 22 mars 2021 09:00   Comblain-au-Pont Hamoir


Le Contrat rivière Ourthe sensibilise depuis 4 ans les écoles de son bassin hydrographique sur la réintroduction du saumon en Wallonie. Un aquarium contenant 200 œufs de saumon est installé en ce moment dans la classe des 5èmeet 6èmes primaires de l’école communale de Fairon. Les élèves guettent l’éclosion des alevins.

"Le principe général du projet est d’observer, de fin janvier à fin mars, le développement des œufs et des alevins du saumon atlantique dans un aquarium mis en classe. Le Contrat de Rivière fournit un aquarium spécialement équipé (refroidisseur, filtres, pompes...) contenant des œufs de saumons. Durant 2 mois, les élèves doivent donc assurer le maintien des œufs et des alevins dans des conditions optimales de vie jusqu'à ce que ceux-ci soient prêts à être relâchés dans un cours d'eau proche de l’école.",explique Pierre Pirotte chargé de mission au Contrat rivière Ourthe.

A leur échelle, les élèves ont ainsi l’occasion d’apporter leur pierre à l’édifice à la réintroduction du saumon en Wallonie. Ce projet permet de les sensibiliser à la qualité de l’eau, à la biodiversité de nos cours d’eau, aux impacts humains sur les grands salmonidés migrateurs et à l’importance de leur protection ainsi que de celle de leurs habitats.

"Cette année, les aquariums sont installées dans 2 écoles, à Heure et à Comblain-Fairon. Arrivée des œufs le 2 février, éclosion attendue après le congé de carnaval et déversement des alevins dans un cours d’eau peu avant les vacances de Pâques. Pendant cette période, nous les accompagnons avec diverses animations en classe et un dossier pédagogique.", précise encore Pierre Pirotte.

Mais le projet permet aussi d’aborder de nombreuses matières en classe. "Oui, il y a différents axes de travail comme l'éveil scientifique : cycle de vie, particularités du saumon, migration, reproduction, obstacles, indices biotiques..., l'éveil géographique : hydrographie de la Belgique, mers et océans du monde..., les mathématiques : températures, moyennes, volumes... ou encore le français : réalisation d’une carte d’identité, recherches documentaires...", détaille Valérie Vincent l'institutrice des 5èmes et 6èmes primaires de l'école communale de Fairon.

 

L’éclosion n’est cependant pas l’aboutissement du projet. Les alevins resteront encore quatre bonnes semaines en sécurité dans l’aquarium. Ils seront relâchés dans leur milieu naturel juste avant les vacances de Pâques, dans le Bloquay, le ruisseau tout proche de l’école de Fairon.

Sophie Driesen

https://www.cr-ourthe.be/

https://www.facebook.com/Ecole-communale-de-Fairon-113935433391475/

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte