RTC

L'été de nos rivières: la restauration des berges de halage à Remouchamps

Ce programme est sous-titré, cliquez sur l'icône CC pour en profiter
 30 juin 2021 13:00   Aywaille


En bordure de l’Amblève, à Remouchamps, les berges du halage entre le pont Francotte et le Pont de Sougné ont été complètement stabilisées. Un chantier d’entretien qui a nécessité une concertation et une coordination entre différents partenaires.

L’érosion des cours d’eau est inéluctable, et il faut parfois intervenir sur les berges pour les renforcer et les stabiliser. Des travaux d’entretien ont été entrepris à Remouchamps le long de l’Amblève entre le pont Francotte et le pont de Sougné sur une portion de plus de 300 mètres. Une intervention réalisée par le SPW, et plus particulièrement la Direction des cours d’eau non navigables, gestionnaire de la rivière.

Avant tout chantier de ce type, une réunion de concertation environnementale est indispensable. Tous les partenaires sont associés à la réflexion. Chacun avec son expertise va contribuer à favoriser une gestion durable du cours d’eau. Il s’agit ici de renforcer les berges du halage.

« Tous travaux d’entretien ou de restauration dans le lit ou sur les berges d’un cours d’eau non navigables doivent faire l’objet d’une concertation préalable dans l’objectif d’une gestion intégrée, équilibrée et durable. Cette concertation se fait entre le demandeur, le gestionnaire du cours d’eau et le Département Nature et Forêt de la Région wallonne. En fonction des besoins, le DNF sera représenté par son service eaux et forêts, son service de la pêche, son service Natura2000. D’autres personnes y sont traditionnellement invitées : la Fédération halieutique et piscicole (les pêcheurs) et le Contrat de rivière », précise Christine Heinesch du Contrat Rivière Amblève-Rour.

Le chantier de réfection et de réparation d’un mur à enrochements entre le nouveau pont et le vieux pont (rive droite) doit se réaliser en parfaite coordination. Chacun apporte sa pierre à l’édifice. « Il s’agit de préserver les éléments naturels du cours d’eau, faune et flore, d’évaluer les enjeux économiques, sociétaux et culturels, de garantir le bon écoulement des eaux, la libre circulation des poissons, etc … »

Ces travaux sont effectués à la demande de la commune d’Aywaille et vont s’étendre sur une période de trois semaines. Ils devraient être achevés pour le début de la saison touristique. C’était là aussi un paramètres dont il fallait tenir compte. Ce chemin de halage est en effet très fréquenté par les touristes.

A noter encore que quelques enrochements seront placés dans la rivière pour fournir des caches et des aires de repos pour les poissons.

Sophie Driesen  

 

https://www.crambleve.com/

http://environnement.wallonie.be/cgi/dgrne/plateforme_dgrne/visiteur/v2/frameset.cfm?page=http://environnement.wallonie.be/administration/dnf.htm

https://www.aywaille.be/fr








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte