RTC

Projets de géothermie sur le site de Patience et Beaujonc.

 14 juin 2024 16:00   Liège


La géothermie vise à produire de l’électricité ou du chauffage par l’exploitation des températures du sous-sol. C’est une alternative aux énergies fossiles qui chargent l’atmosphère de gaz carbonique. À Liège, le site de Patient et Beaujonc s'inscrit dans le plan de relance du gouvernement pour réduire de 55% nos gaz à effet de serre d'ici à 2030.

À côté du MontLégia, sur l'ancien site minier Patience et Beaujonc, un important projet immobilier est en cours de réalisation. À cet endroit vont être construits trois bâtiments qui accueilleront nonante logements et un commerce. Ici, pas de raccordement au gaz, mais un chauffage par géothermie. "On va creuser entre 20 et 25 puits entre 120 et 130 mètres. C'est l'eau du sol qui va être réchauffée et qui va remonter dans un Energy Center qui lui va redistribuer au niveau de tous les appartements, la chaleur récoltée dans le sol" Paul de Kerckhove, le directeur général de Dare 2 build

Originalité de ce projet résidentiel, il va être connecté au LégiaPark et aux services administratifs du CHC via un réseau de chaleur. "Cette chaleur va être récupérée dans le sol sur le site pour être acheminée jusqu'au consommateur en priorité et le surplus de chaleur pourra être mis sur le réseau pour d'autres consommateurs sur ce réseau. Et c'est la même chose au niveau des bâtiments administratifs de l'hôpital et du LégiaPark. Le surplus de chaleur qu'ils auront, viendra sur le réseau et viendra compléter les besoins de chaleur des différents consommateurs" explique Grégory Meys, le gérant de la société Karno 

 Des projets qui s'inscrivent dans le plan stratégique Chaleur de la Wallonie pour arriver à 55 % de réduction de gaz à effet de serre d'ici à 2030. "Ici, nous avons un projet de réseau de chaleur qui est soutenu à hauteur de 2 millions et demi d'euros dans un ensemble de 30 millions d'euros de projets. Et on a aussi 30 millions d'euros pour de la géothermie et encore la géothermie profonde ici à 11 millions d'euros. Donc, c'est beaucoup d'argent public grâce à l'Europe qui est investi pour changer nos modes de chauffage" explique Philippe Henry, le ministre wallon du climat et de l'énergie.

Patience est Beaujonc, un site de référence en matière de géothermie. D'autant que la Région wallonne vient de lancer un appel à projets pour réaliser un forage de géothermie minière à plus de 1000 mètres, ce qui serait une première en Wallonie.