RTC

Que faire avec ses encombrants ?

 12 juin 2024 20:30  


Avec cette météo maussade, vous êtes peut-être tentés de faire un peu de rangement chez vous et de vous débarrasser des encombrants. Pour ce faire, plusieurs possibilités existent mais attention, tout n’est pas autorisé et un petit rappel des règles est parfois bien nécessaire.

Des vieux meubles, un matelas, une porte et même des pots de peinture ou du verre. En ce jour de collecte des encombrants, on trouve de tout sur les trottoirs liégeois. Pourtant, des règles précises existent et seul le mobilier peut théoriquement être déposé. Interdit donc d’abandonner des livres, des jouets, des électroménagers, des articles métalliques, des sanitaires ou encore des déchets de construction comme les portes ou la frigolite. Le volume et le nombre d’objets sont également limités comme nous l'explique Jean-Jacques De Paoli, le porte-parole d'Intradel : "La consigne particulière pour la collecte trimestrielle c'est de ne pas dépasser cinq objets et/ou un mètre cube à rue."

Mais alors que faire des objets interdits ? Pour s’en débarrasser, des alternatives gratuites existent, en ville comme ailleurs dans la province. "En province de Liège et donc, en ce compris à Liège, il y a le service de la Ressourcerie qui peut, sur simple appel, venir chercher vos encombrants et puis, dernière filière, celle des Recyparcs qu'ils soient fixes ou mobiles, puisque Liège a aussi les services d'un Recyparc mobile pour se débarrasser des encombrants" détaille Jean-Jacques De Paoli.

Une certitude : le ramassage en porte-à-porte entraine la destruction des encombrants. Un appel à la Ressourcerie ou un passage au Recyparc c’est donc également un geste pour l’environnement. "L'avantage des autres filières, il est environnemental. En fonction de la nature, de la qualité du déchet, celui-ci va soit trouver une seconde vie par l'intermédiaire de la Ressourcerie et des R-Shops, soit trouver une filière de recyclage appropriée" souligne le porte-parole d'Intradel.

Face au non-respect des règles, les éboueurs chargés de la collecte en porte-à-porte effectuent un tri rapide et mettent de côté les électroménagers et le verre. La ville de Liège, elle, semble consciente du problème. Elle souhaite d'ailleurs prochainement sensibiliser ses citoyens aux bonnes pratiques en matière d’évacuation des encombrants.

 

L.O.