RTC

23 coups de couteau devant les Assises de Liège

 26 avril 2021 15:42   Liège


Début du procès ce lundi d'un homme de 58 ans accusé de l’assassinat de sa compagne en février 2019. Mokhtar Ammari a tué son épouse de 23 coups couteau après l’avoir attrapé par le cou avec son écharpe. Il a ensuite tenté de se suicider en ingérant de l’ammoniaque et de l’essence. L’accusé et sa femme Fatima Khayer s'étaient mariés au Maroc. Mais, une fois installé en Belgique, son épouse était devenue plus religieuse, et portait le voile, ce que lui n’était pas. Toujours en conflit avec sa femme, les disputes étaient récurrentes. Ces avocats contestent la préméditation, pour eux, c'est un coup de sang consécutif à un cheminement douloureux car l’accusé s'estimait rabaissé et abandonné par son épouse. Pour les parties civiles, l’important est de comprendre ce qui s’est passé en février 2019 dans cet appartement de Fléron. Fatima Khayer avait manifesté la volonté de se séparer de son mari mais elle craignait les réactions de celui-ci jaloux et soupçonneux, ce dernier avait déjà déclaré à plusieurs reprises qu'il allait la tuer. Les 12 jurés de la cour d’assises, 5 femmes et 7 hommes, auront une semaine pour se forger une intime conviction. Mokhtar Ammari est poursuivi pour assassinat et il encourt une peine de prison à perpétuité.

 

FD.

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte