RTC

Assises de Liège : les insoutenables vidéos

 09 mai 2019 21:38  

Les jurés, les avocats, les accusés et les parties civiles ont été confrontés à l'horreur jeudi après-midi. Ils ont découvert, en images, une partie du calvaire enduré par Valentin Vermeesch, 18 ans, dans la nuit du 26 au 27 mars 2017. Lors de cette nuit qui lui sera fatale, Alexandre Hart, Belinda Donnay, Dorian Daniels, Loick Masson et Killian Wilmet ont franchi la ligne rouge, torturant Valentin avant de le jeter vivant dans la Meuse, les mains attachées dans le dos. "Un tournant dans le procès", a relevé Me Molders-Pierre, conseil de M. Hart. Difficile en effet de nier certains faits, certaines implications, après la diffusion de ces images implacables, qui ont glacé le sang de ceux qui les ont vues. Les accusés ont été confrontés à leurs contradictions, un élément mis en avant depuis le début de ce procès devant la cour d'assises de Liège.

Ces images, filmées avec la tablette du plus jeune accusé, Killian Wilmet, ont été diffusées jeudi après-midi à huis clos.

Le procès se poursuivra vendredi à 09h00 avec la suite du récit des enquêteurs et de la juge d'instruction. Ces derniers ont déjà présenté à la cour jeudi matin le déroulement du début de l'enquête, à partir du signalement de la disparition de Valentin, la découverte de son corps et les premières auditions des accusés, qui se contredisaient déjà.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte