RTC

Condamnée à 4 ans pour radicalisation

 19 juin 2019 13:49   Liège

Une étudiante liégeoise âgée de 20 ans a été condamnée par la cour d'appel de Liège à une peine de 4 ans de prison avec sursis, a confirmé mercredi son avocat. La cour d'appel de Liège a aggravé la sanction prononcée en première instance alors que l'avocat avait sollicité la suspension du prononcé.

La jeune femme avait été arrêtée en Hongrie durant l'été 2017 alors qu'elle avait décidé de rejoindre les zones de combat en Syrie. Elle voyageait avec une mineure d'âge française qui était elle aussi surveillée par les services spéciaux de la police. Radicalisée depuis l'âge de 15 ans, la jeune femme avait prévu de commettre des attentats et avait prêté allégeance au groupe terroriste Etat Islamique. Elle avait été promise à un combattant.

Depuis son arrestation, la jeune femme s'était engagée dans un processus de "déradicalisation". Mais le parquet fédéral avait soutenu qu'elle avait conservé ses idées radicales et qu'elle restait dangereuse.

La prévenue avait été condamnée en première instance à une peine de 3 ans de prison avec sursis pour le surplus de la détention préventive et à une amende de 6.000 euros avec sursis. Le parquet avait requis la confirmation de cette peine devant la cour d'appel tandis que la défense avait sollicité la suspension du prononcé pour favoriser la réinsertion de sa cliente dans la société.

La cour d'appel n'a pas suivi l'argumentation de la défense et a condamné la prévenue à une peine de 4 ans de prison avec sursis pour le surplus de la détention préventive






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte