RTC

Footgate : 57 personnes en justice, dont Bruno Venanzi

 14 janvier 2022 17:15   Liège


Trois ans après l'éclatement du Footgate en Belgique, le parquet fédéral a annoncé poursuivre 57 personnes en justice, dont le Président du Standard, Bruno Venanzi.

La liste comprend d’autres dirigeants de clubs belges, des entraîneurs ou encore des arbitres. Tous ont un lien de près ou de loin avec les pratiques des deux agents du football belge : Mogi Bayat et Dejan Veljkovic. Il ne s'agit ici que de la première étape du volet judiciaire de l'affaire. Le 27 janvier prochain, le dossier passera devant la Chambre d'accusation.

Outre les 57 personnes mentionnées, environ 200 autres auraient reçu de l'argent sale. Le parquet fédéral ne les poursuivra pas mais transmettra leur dossier à l'Inspection spéciale des impôts (Isi). Le parquet fédéral ne fait pas de commentaires au sujet des noms qui figurent dans la réquisition finale mais selon plusieurs médias, il s'agit de personnalités issues du gratin du football belge. Bart Verhaeghe et Vincent Mannaert, respectivement président et manager du Club de Bruges, sont cités, tout comme le manager de la Gantoise, Michel Louwagie, le président du Standard, Bruno Venanzi, le CEO de Charleroi, Mehdi Bayat, et le manager du KV Kortrijk, Matthias Leterme. Les noms des ex-dirigeants Patrick Janssens (Genk), François De Keersmaeker et Steven Martens (Union belge), de l'entraîneur Ivan Leko, de l'ancien manager d'Anderlecht, Herman Van Holsbeeck, et des entraîneurs Peter Maes, Glen De Boeck et Yannick Ferrera circulent aussi, avec ceux des arbitres Sebastien Delferière et Bart Vertenten. Dejan Veljkovic, l'ancien agent de football repenti, n'est pas poursuivi, au contraire de son confrère Arnaud 'Mogi' Bayat.

S.Savaris (avec Belga)

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte