RTC

Peine plus lourde en appel pour deux Irakiens pour traite d'êtres humains

Photo d'illustration - Illustration - Image Belga
 04 fevrier 2020 15:12   Liège


Mardi, la cour d'appel de Liège a condamné deux Irakiens de 26 et 30 ans à trois et quatre ans de prison pour traite d'êtres humains. Les deux prévenus étaient impliqués dans un réseau qui a amené des migrants illégaux en Belgique ou en Europe du Nord.

C'est sur la base d'informations provenant de la Finlande, de l'Autriche, de la Norvège, de la République tchèque et d'Europol que la police a pu détecter le réseau. Le réseau était spécialisé dans l'immigration illégale en provenance d'Irak, d'Iran et de Syrie.

Les deux prévenus liégeois avaient participé aux activités du réseau. Ils avaient placé des personnes sans papiers de séjour valables contre rémunération dans une maison à Liège, d'où elles avaient été emmenées dans des camions, puis dans des conteneurs. Le réseau a également fourni aux personnes sans papiers de séjour valides de fausses cartes d'identité.

Les faits se sont produits entre août 2015 et septembre 2018. La police a découvert que le réseau avait amené les migrants dans nos régions via le Liban, la Turquie, la Grèce, la Macédoine, la Serbie et l'Allemagne.

Les personnes sans papiers de séjour valides fuyaient la guerre ou l'EI terroriste. Les passeurs ont profité de leur situation vulnérable en leur vidant de l'argent. Ils ont abusé de leur confiance et les ont menacés. De grandes quantités ont été transférées de Vienne à l'un des suspects, qui a reçu un avantage de l'OCMW.

Dans le premier cas, les deux ont été condamnés à deux et trois ans de prison. En appel, leurs peines sont donc majorées d'un an.

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte