RTC

Procès Léopold devant la cour d'appel

 16 mars 2021 16:50   Liège


Le procès des personnes poursuivies dans le cadre de l'explosion de la rue Léopold, survenue en janvier 2010, a débuté mardi après-midi devant la cour d'appel de Liège. Le propriétaire de l'immeuble concerné par l'explosion a été entendu et a contesté avoir commis une faute à l'origine de l'explosion.

C'est par l’interrogatoire du propriétaire de l’immeuble qui a explosé rue Léopold la nuit du 26 au 27 janvier 2010 qu'ont commencé les débats du procès en appel de cette terrible catastrophe qui avait fait 14 morts et 19 blessés. Quatre prévenus avaient comparu devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre d'une prévention liée à l'homicide involontaire, par défaut de prévoyance et de précaution, de 14 personnes ainsi que de coups et blessures involontaires, par défaut de prévoyance et de précaution, commis sur 19 personnes. Mehmet C. (63 ans), le propriétaire de l'immeuble, condamné en première instance à une peine de 14 mois de prison avec sursis pour la moitié ainsi qu'à une amende de 2.750 euros, réclamera son acquittement ainsi que la prescription des faits qui lui sont reprochés. Lors de cette première audience, il a répété que l'installation de gaz dans son immeuble était conforme et qu'il avait fait appel à une entreprise pour réaliser les travaux et les opérations de contrôle. Le prévenu a soutenu avoir respecté les injonctions de mise en ordre de ses installations de gaz et a rejeté toute notion de négligence ou d'erreur. Pour expliquer l'origine de l'explosion, Mehmet C. a émis l'hypothèse d'une cuisinière au gaz qui aurait été laissée allumée par une locataire de l'immeuble. En première instance, le tribunal correctionnel de Liège avait aussi reconnu la culpabilité de l'intercommunale d'incendie qui avait bénéficié de la suspension du prononcé . Quant à l'agent de service de sécurité et de salubrité publique de la Ville de Liège et sa responsable, ils avaient été acquittés. Ce nouveau procès devant la cour d'appel devrait durer une dizaine de jours.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte